Route
Route - Julian Alaphilippe réalise : «J'ai de quoi écrire un livre !» Photo : Sirotti

Route - Julian Alaphilippe réalise : «J'ai de quoi écrire un livre !»

Dans un entretien accordé au journal L'Equipe, Julian Alaphilippe est revenu sur son exploit réalisé dimanche sur le circuit d'Imola. "Toujours sur son nuage", le nouveau champion du monde sur route s'est notamment confié sur sa préparation pour cet évènement, qu'il avait déjà à l'esprit alors même qu'il disputait le Tour de France.

Vidéo - Sylvain Chavanel : "Julian Alaphilippe me fait vibrer"

 

"J'avais l'impression d'être au Tour sans y être..."

"Je m'étais détaché du Tour bien avant qu'il ne se termine. Dans la dernière semaine du Tour, j'avais la tête au Mondial. C'était bizarre, j'avais l'impression d'être au Tour sans y être... J'ai fait beaucoup d'efforts car je sentais que j'en avais besoin. Je me suis servi du Tour comme d'un gros bloc pour préparer cet enchaînement Mondiaux et Classiques." Conscient d'avoir un destin exceptionnel et d'avoir réalisé une première partie de carrière exceptionnelle, le coureur de la Deceuninck-Quick Step compte bien poursuivre sur sa lancée dans les prochaines années.

 

"Je me demande comment j'ai fait"

"J'ai de quoi écrire un livre ! En fait, je suis en même temps acteur et spectateur de ma course. Je me demande comment j'ai fait, je me dis que tout ce qui m'arrive n'est pas vrai [...] Je ne compte pas m'arrêter là, ce titre est un aboutissement car c'était la course de mes rêves. Mais c'est aussi une étape tant il me reste de belles choses à réaliser, d'autres courses que je veux gagner, des Classiques, des Monuments comme Liège-Bastogne-Liège. J'ai envie de découvrir le Giro aussi", confie le natif de Saint-Amand-Montrond. Et le Tour de France dans tout ça ?

 

"Je ne me vois pas rester concentré pendant trois semaines"

"Je ne suis pas certain d'être capable de gagner le classement général du Tour un jour. Aujourd'hui, une chose est sûre, c'est que je ne suis pas du tout dans l'optique d'axer toute ma saison sur ça. Je ne me vois pas rester concentré pendant trois semaines, changer ma préparation au risque d'altérer mes qualités de puncheur. Si c'était le cas, je perdrais ce qui me fait gagner aujourd'hui", indique celui qui avait fini cinquième de la Grande Boucle en 2019 et qui étrennera son mailot arc-en-ciel dimanche lors de Liège-Bastogne-Liège

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité