Route - Guillaume Martin : «Incapable de me relever sciemment...»
Route
Photo : Sirotti / @LeParisien

Route - Guillaume Martin : «Incapable de me relever sciemment...»

Une semaine après le champion du monde Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), c'est un autre cycliste français qui a marqué la saison 2020 qui était l'invité de l'émission d'Eurosport, Bistro Vélo, à savoir Guillaume Martin. En finissant troisième du Critérium du Dauphiné et étant très en vue sur le Tour de France et le Tour d'Espagne, le coureur de la Cofidis a connu une année 2020 très remplie et qui comptera forcément pour la suite de sa carrière. Le Normand a d'ailleurs reconnu qu'il se sentait - ainsi que son équipe - désormais plus reconnu et respecté au sein du peloton grâce à ses résultats obtenus cette saison.

Vidéo - Guillaume Martin aura envie de briller sur le Tour 2021 !

 

"Ma marque de fabrique, c’est d’être régulier"

"Le peloton ressemble à une micro-société avec sa hiérarchie. J’ai eu le sentiment au fil de la saison de m’installer dans la caste des grands leaders. Mes performances et mon niveau ont été de plus en plus reconnus par mes collègues. Et je pense aussi que Cofidis, pour sa première année en WorldTour, a parfois réussi à impressionner, notamment au début du Tour de France, lors duquel j’étais parfaitement entouré. On a montré qu’on était une équipe solide", a-t-il confié.

 

Frustré de ne pas avoir remporté de succès en 2020 et donc désireux "de très vite gagner en 2021", Guillaume Martin est également revenu sur ses convictions, et notamment celle de toujours viser le classement général d'une course au début de celle-ci. "Ma marque de fabrique, c’est d’être régulier. La différence cette année, c’est que j’ai franchi un petit cap et que cette régularité se fait à un niveau plus élevé. Je crois que je n’arriverai jamais à me détacher de cette manière de courir, de toujours me battre pour faire le meilleur résultat possible."

 

"J’ai les moyens de gagner des étapes à la pédale avec les meilleurs"

"On m’a souvent demandé si je visais les étapes ou le général sur le Tour de France", poursuit-il. "Je peux le dire, je suis incapable en début de Grand Tour de me relever sciemment en pensant à une étape que je pourrais gagner dix jours après. J’ai abandonné cette idée d’apprendre à perdre du temps. J’ai admis le fait que ce n’était pas ma nature. Le classement général est le classement le plus noble, je reste donc très attaché à faire les classements généraux, en sachant que j’ai aussi les moyens de gagner des étapes à la pédale avec les meilleurs. Je n’ai pas réussi à les battre cette année mais je n'en étais vraiment pas loin. C’est quelque chose qui est donc envisageable pour l’avenir."

 

"Thomas Voeckler est quelqu’un qui a du charisme"

Confiant par ailleurs qu'il avait envie de découvrir le Tour d'Italie mais que "ce ne serait certainement pas l'an prochain", le leader de la Cofidis s'est enfin exprimé sur le sacre mondial de Julian Alaphilippe à Imola en septembre dernier et sur les qualitès de sélectionneur de Thomas Voeckler. "La veille de la course, on a élaboré un plan ensemble. Et ce qui est beau, c’est qu’on a réussi à le tenir ce plan. On a souvent des plans en cyclisme, mais c’est rare que ça se passe comme prévu sur le terrain. Mais là, on a fait exactement ce qui était prévu [...] Je ne sais pas si c’était de la chance ou la force de persuasion de Thomas Voeckler mais ce qui est sûr, c’est que c’est quelqu’un qui a du charisme. Quand il était coureur, c’était déjà un leader et il savait en imposer, et il a gardé ces compétences-là en tant que sélectionneur. Il sait impliquer les coureurs, mais on sent aussi que c’est lui le responsable. C’était un plaisir de travailler ensemble sur ces quelques jours", conclut celui qui choisirait Liège-Bastogne-Liège s'il n'avait plus qu'une course à gagner.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?



















Partenaires

Publicité
Publicité