Route
Route - Giulio Ciccone : «Le Giro me procure des émotions uniques» Photo : Sirotti

Route - Giulio Ciccone : «Le Giro me procure des émotions uniques»

Auteur d’une brillante saison 2019 avec le titre de meilleur grimpeur sur le Tour d’Italie et le port du maillot du jaune sur le Tour de France pendant deux étapes, Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) s’inscrit comme l’un des grands espoirs de son pays. Cette saison, il va courir aux côtés de son modèle, Vincenzo Nibali, pour l'aider à gagner un troisième Giro. Les journalistes de Tuttobiciweb sont allés à sa rencontre avant la reprise de la saison. Morceaux choisis.

Giulio Ciccone avait remporté une étape du Giro 2016

Déjà vainqueur avec la Squadra Azzurra sur le Trophée Laigueglia en février dernier, l’Italien s’est rendu sur l'UAE Tour, première course interrompue suite aux premiers cas de coronavirus. Fragile du cœur après avoir subi deux opérations en 2017, Giulio Ciccone apprend également que sa mère est diagnostiquée de la maladie. "J'ai eu peur et je n'ai pas honte de le dire. Lorsque nous avons été soumis aux premiers prélèvements à Abu Dhabi et que l'on ne savait toujours pas ce qu'était ce virus, j'avais peur. Quant à la télévision j'ai entendu le nombre de morts croître de manière effrayante. J'avais peur, cela semblait de pire en pire." 

 

"Le cyclisme virtuel m'a sauvé"

De retour en Europe, Ciccone témoigne que le confinement a été une éprouvante épreuve psychologique. "J'ai passé 50 jours dans un petit appartement, complètement seul, je ne suis sorti que pour faire les courses. Je l'ai vécu plus mal que d'autres, ça a beaucoup pesé surtout sur le plan mental. Le cyclisme virtuel m'a sauvé, si on peut dire." Pour faire passer le temps, l’Abruzzais s’est mis sur Zwift, une application qui permet de participer à des courses virtuelles. Le grimpeur de la formation américaine a même réalisé un challenge surhumain, celui de pédaler pendant douze heures sur un parcours comprenant un dénivelé positif de 10 000 mètres. Une expérience qu’il ne compte pas refaire. "Le lendemain, j'étais tellement fatiguée qu'il était difficile de sortir du lit. Cela ne m'était jamais arrivé. Une folie, à ne pas répéter".

 

 

"Le maillot jaune m'a projeté dans une nouvelle dimension"

Après une reprise des entraînements en plein air vécue comme un soulagement, l’Italien sera au service du Requin de Messine sur le prochain Tour d’Italie (4-25 octobre). Alors que Vincenzo Nibali qualifiait son jeune compatriote d’un "vrai homme d’équipe", Giulio Ciccone espère gagner en expérience de course avec ce nouveau statut. "Je vis calmement la popularité et la pression grandissante. Quand je peux tout faire correctement, je n'ai pas peur de prendre mes responsabilités. […] Pour le Giro, la priorité sera d'aider Vincenzo. Comment ? Cela dépendra de l'évolution de la course. Faire le Giro à l'automne, quand on pense généralement aux vacances et au repos, ce sera étrange [...] Bien sûr, la conquête du maillot jaune m'a projeté dans une nouvelle dimension, mais le Giro me procure des émotions uniques." 

"Le président de l'UCI aurait dû intervenir"

Révélé sous les couleurs vertes de la Bardiani-CSF lors du Tour d’Italie 2016Giulio Ciccone pense également aux Mondiaux d'Aigle-Martigny (20-27 septembre). "Avec le Giro, c'est un autre grand objectif que je me suis fixé. J'ai toujours beaucoup "ressenti" le maillot bleu, ce serait un honneur de le porter aux Championnats du monde", espère-t-il. Avant de se rendre à Sienne pour les Strade Bianche, samedi prochain, l’Italien ne cache pas sa déception sur la non-intervention de l'UCI pendant le confinement. "Aussi, vu comment les choses se passaient dans d'autres pays, le président de l'UCI aurait dû intervenir. Il n'est pas acceptable qu'il y ait ceux qui pouvaient s'entraîner sur la route et ceux qui ne le pouvaient pas", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jules DERENNE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité