END adsense -->
Route
Route - Evenepoel, Pogacar, Quintana... : le top 5 du début d'année Photo : Sirotti

Route - Evenepoel, Pogacar, Quintana... : le top 5 du début d'année

Alors qu'elle marque un temps d'arrêt forcé en raison de l'épidémie mondiale de Coronavirus, la saison de cyclisme 2020 a déjà réussi à plusieurs coureurs du peloton. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), Caleb Ewan (Lotto-Soudal)... ils sont nombreux à avoir performés durant les trois premiers mois de compétition. Cyclism'Actu vous donne le top 5 de ce début de saison.

Emmanuel Hubert évoquait les objectifs de Nairo Quintana

 

La renaissance de Nairo Quintana

On avait laissé le Colombien sur des échecs successifs avec Movistar. Un changement de formation plus tard, voici le natif de Combita retrouvant ses ailes. En choisissant Arkea-Samsic, Nairo Quintana a donné un second souffle à sa carrière. Leader de la formation française, le coureur de 30 ans a assumé son statut dès les premiers mois de la saison. L'ancien de Movistar a d'abord enchaîné les bons résultats dans son championnat national : 2e du contre-la-montre et 4e de la course en ligne. Des performances qui avaient rassuré l'encadrement de l'équipe française.

Le Colombien enchaînait par la suite les succès durant le mois de février. Sa démonstration sur le Mont Ventoux lors du Tour de La Provence reflétait le début de saison de Nairo Quintana. Le coureur de 30 remportait le général de l'épreuve. Rebelote sur le Tour du Haut-Var où il écrasait la concurrence sur les pentes du Col d'Eze. Paris-Nice confirmait ce bon début de saison. Même s'il n'a pas été en mesure de jouer le classement général, le grimpeur colombien a survolé l'étape reine de la 78e édition. En trois mois de compétition, Nairo Quintana a plus gagné que lors de ses deux précédentes saisons chez Movistar. Un signe incontestable du retour au premier plan de "NairoMan".

 

Remco Evenepoel continue son ascension

Lors de la fin de saison 2019, le jeune Belge confirmait son statut de prodige du cyclisme : lauréat de la Clasica San Sebastian, vainqueur du chrono des Championnats d'Europe et 2e dans la même discipline lors des Mondiaux derrière Rohan DennisRemco Evenepoel éclaboussait de son talent lors de cette fin de saison, et laissait rêveur les observateurs qui voient pour le coureur de 20 ans un avenir à la "Eddy Merckx". Les attentes étaient fortes en ce début de saison pour le pensionnaire de Deceuninck-Quick Step
 

 

Dès sa première course, Remco Evenepoel a dominé ses concurrents en remportant le général et une étape du Tour de San Juan. Rebelote pour sa seconde course où le champion d'Europe du contre-la-montre a survolé le Tour de l'Algarve. Le natif de Schepdaal a remporté deux étapes et la classement général de l'épreuve portugaise. Le Belge a démontré ses capacités à gagner dans une côte finale avec un "punch" impressionnant. Avec le report du Tour d'Italie, Remco Evenepoel est forcé de revoir ses plans pour la saison 2020. Une première participation au Tour de France pourrait être envisagée.

 

Caleb Ewan, un nouveau statut confirmé

Même si Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) fait mieux que lui (5 victoires), Caleb Ewan est celui qui a laissé la meilleure impression durant les trois premiers mois de compétition. Le sprinteur australien surfe toujours sur sa dynamique de l'année dernière où il avait remporté des succès sur le Tour de France et le Tour d'Italie. Le natif de Sydney a, dès le début de la saison, affirmé son nouveau statut avec deux victoires sur le Tour Down Under devant des cadors du sprint mondial Elia Viviani (Cofidis) ou Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step). Le coureur de Lotto-Soudal s'est ensuite imposé sur l'UAE Tour, avant de voir l'épreuve stoppée par l'épidémie de Coronavirus. Le sprinteur de 25 ans s'est rendu sur Paris-Nice, mais il n'a pas eu la même réussite.

 

 

Tadej Pogacar part sur de bonnes bases

À l'image de Remco Evenepoel, le Slovène commence cette saison comme il a terminé la précédente : 3e du Tour d’Espagne (pour son premier Grand Tour en carrière) avec trois victoires d'étape en prime. Le natif de Komenda n'a pas tardé à confirmer dès sa première course de la saison. Lors du Tour de Valence, Tadej Pogacar a dominé la concurrence avec deux succès plus le classement général. Le coureur de UAE Emirates a assumé son statut sur l'UAE Tour. Le grimpeur de 21 ans a fini l'épreuve avec une victoire et une 2e place au général derrière Adam Yates (Mitchelton-Scott). De bon augure pour la suite de la saison où il devrait disputer le 107e Tour de France.

 

Sergio Higuita prend de l'épaisseur

Le natif de Medellin est en feu en ce début de saison : quatre victoires. Dès sa première course, Sergio Higuita s'est imposé avec la manière en décrochant son premier titre de champion de Colombie. Le coureur de 22 ans a réédité sa performance sur son tour national où il a été dominateur du début à la fin, en remportant deux étapes plus le général, devançant notamment son compatriote Egan Bernal (Team Ineos) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Lors de Paris-Nice, le coureur d'EF-Pro Cyling s'est montré à son avantage, mais n'a pas été en mesure de contrarier le vainqueur de Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe). Ces résultats confirment le nouveau statut du grimpeur colombien au sein de sa formation.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »


L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts


Sondage

Aucune course jusqu'au 1er juin : le Tour de France 2020 peut-il avoir lieu ?







Partenaires