Route
Route - Evenepoel : 'Me comparer à Merckx n'a aucun sens' Photo : Sirotti

Route - Evenepoel : "Me comparer à Merckx n'a aucun sens"

Sous les feux de l'actualité depuis sa victoire à la Clasica San Sebastian il y a maintenant une dizaine de jours, Remco Evenepoel ne cesse d'être encensé par l'ensemble des observateurs de la petite reine, convaincus que ce jeune homme de 19 ans a un potentiel et un talent hors normes. Le coureur de la Deceuninck-Quick Step s'est confié récemment au média espagnol As, revenant notamment sur son incroyable année 2019 et sur la comparaison que l'on fait entre lui et un certain Eddy Merckx.

Remco Evenepoel remporte la Clasica San Sebastian à 19 ans !

"C'est une année magnifique. Je l'ai commencée avec l'intention d'apprendre et la réalité est que tout s'est passé mieux que je ne le pensais. J'ai remporté des victoires que je ne pouvais pas imaginer. Je suis très heureux de la façon dont tout se passe. Si quelqu'un m'avait dit que, dans ma première année, j'allais remporter les victoires que j'ai remportées, je n'y aurais pas cru." Souvent comparé à Eddy Merckx de par sa nationalité et sa propension à tout gagner dans les catégories de jeunes, le nouveau champion d'Europe du contre-la-montre veut avant tout écrire sa propre histoire et trouve cette comparaison inutile, même si elle le touche énormément.

 

"Mon but n'est pas d'être reconnu comme le nouveau Merckx"

"Cette comparaison avec Eddy Merckx ne me fait pas de mal parce que j'ai toujours pensé que c'était un compliment, quelque chose de gentil, pas un moyen de me faire du mal ou de me mettre la pression. Mais, en réalité, me comparer à Merckx n'a aucun sens. Mon but n'est pas d'être reconnu comme le nouveau Merckx, mais comme un jeune cycliste qui tente de bien faire les choses et qui s'appelle Remco Evenepoel." Le vainqueur du Tour de Belgique, qui se dit "chanceux de courir avec un cycliste magnifique comme Julian Alaphilippe", a enfin révélé le nom des coureurs qui l'inspirent ou l'ont inspiré, tout en ayant quelques mots sur un autre jeune prodige, Egan Bernal (Team Ineos), le vainqueur du Tour de France 2019.

 

"Ce qu'Egan Bernal a fait sur le Tour a été impressionnant"

"Ma première idole a été Alberto Contador, c'est quelqu'un que j'ai toujours observé. Alejandro Valverde est un autre grand cycliste. Et Primoz Roglic est un autre coureur sur lequel je tente de prendre exemple [...] Ce qu'Egan Bernal a fait sur le Tour a été impressionnant. Il a montré qu'il était le plus fort en montagne et que sa victoire était bien méritée. Je pense d'ailleurs globalement qu'il y a une grande génération de très bons jeunes cyclistes."

Il est vrai qu'avec Evenepoel, Bernal mais aussi Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), David Gaudu (Groupama-FDJ), Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) ou encore Pavel Sivakov (Team Ineos), l'avenir du cyclisme pour les quinze prochaines années s'annonce doré.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui remportera le 74e Tour d'Espagne ?















Partenaires