Route
Route - Elia Viviani reste confiant : «Je crois au projet Cofidis...» Photo : Sirotti

Route - Elia Viviani reste confiant : «Je crois au projet Cofidis...»

Si les dirigeants de la formation Cofidis peuvent être très heureux des performances de Guillaume Martin, auteur d'une saison pleine et qui a confirmé tout son potentiel, il en est tout autre pour l'autre recrue vedette de l'intersaison 2019-2020, Elia Viviani. Pour la première fois d'une carrière débutée en 2010, le sprinteur italien n'a remporté aucune course cette saison, apparaissant même très souvent hors du coup. Interrogé par la Gazzetta dello Sport, le champion olympique de l'omnium en 2016 s'est exprimé sur sa mauvaise année et sur les raisons de ses échecs répétés.

Vidéo - Elia Viviani n'a pas levé les bras en 2020

 

"Les responsabilités ? C'est du 50-50 entre moi et l'équipe"

"Je n'ai jamais été super cette saison car sinon, malgré les difficultés, au moins un succès serait venu. Du point de vue de la préparation, il y a eu peu de changements par rapport aux années passées. Les données étaient bonnes, mais les résultats n'étaient pas là. Les responsabilités ? C'est du 50-50 entre moi et l'équipe. Je pensais que ça serait plus facile de créer un groupe sprint autour de moi, mais ça ne s'est pas passé comme ça. C'était une mauvaise saison. Dès le Tour Down Under, on a couru après le temps, et lorsque vous n'êtes pas tranquille, cela devient vite difficile", a-t-il expliqué dans des propos rapportés par Tuttobiciweb.

 

"Je crois au projet Cofidis encore plus qu'auparavant"

Forcément marqué par son rendement insuffisant, le coureur de 31 ans garde cependant toute sa confiance envers son équipe, même s'il estime que quelques ajustements sont nécessaires, et notamment sur le rôle de Fabio Sabatini, son poisson-pilote. "Je crois au projet Cofidis encore plus qu'auparavant. Je voulais une équipe avec un groupe construit autour de moi. L'alchimie n'a pas encore été créée, mais je n'abandonne pas. Il faut que le groupe que nous allons créer fonctionne toujours ensemble. Fabio Sabatini doit par exemple être une certitude, et non un point d'interrogation. Il ne peut pas être remis en question car nous sommes complémentaires. Et Simone Consonni va encore progresser [...] L'objectif en 2021 sera de gagner, et ce peu importe la course. Sur toutes les courses auxquelles nous nous présenterons, nous ferons tout notre possible pour retrouver le succès", conclut l'homme aux 78 victoires en carrière.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité