Route
Route - De Marchi, un automobiliste a 'failli me tuer' Photo : Sirotti

Route - De Marchi, un automobiliste a "failli me tuer"

Alessandro De Marchi a mis un terme à sa saison suite à une lourde chute sur la neuvième étape du Tour de France. Il s'est remis en selle après quasiment un mois et demi de repos. Une période pendant laquelle, il a profité de sa famille mais également beaucoup réfléchi sur "le danger" de son travail. Le constat est finalement sans appel : "J’ai pu réaliser, encore une fois, combien de vélo pour moi est comme de l’oxygène." Dimanche, le triple vainqueur d'étapes sur La Vuelta s'est saisi de son compte Instagram pour partager une grosse frayeur. Alors qu'il s'entraînait proche de chez lui, un automobiliste l'a dépassé, le frôlant. Alessandro De Marchi a fini sur le bas-côté de la route mais n'est heureusement pas blessé, simplement très choqué. Un événement qui est non sans rappeler la difficile cohabitation véhicule-vélo, qui fait débat depuis des années déjà. "J’en ai marre, littéralement marre et je suis à bout," a déclaré De Marchi avant de poursuivre.

La Vuelta 2018 - Alessandro De Marchi remporte la 11e étape

 

"J’ai encore mal à la gorge après avoir crié et crié sur le conducteur, une énième voiture au cours d'un énième "presque accident". Je n’en peux plus." L'Italien a expliqué qu'il a rattrapé l'automobiliste pour l'informer qu'il aurait pu le tuer. Ce dernier a répondu : "Je ne vous ai pas touché, allez au diable !" Le coureur de la formation CCC, furieux, a poursuit son message sur le réseau social : "Cher automobiliste ignorant, aujourd’hui, avec votre belle voiture gris métallisé, vous avez failli me tuer... pour arriver au kiosque en premier ! Cher automobiliste ignorant, je vous déteste de tout mon cœur et j’espère que vous lirez ces lignes. Si quelqu'un se souvient de votre voiture, j'espère qu'il pensera à vous et vous montrera ce message. Au contraire, au conducteur (nldr, un automobiliste l'a aidé et il espère d'ailleurs le retrouver), merci de m’avoir montré votre solidarité et de m’avoir aidé." 

Voir cette publication sur Instagram

Sono stufo, letteralmente stufo e con i nervi a fior di pelle. Ho ancora male alla gola dal troppo urlare e inveire contro l’ennesimo automobilista durante l’ennesimo “quasi incidente” in cui sono stato coinvolto oggi. Non ce la faccio più. Mattina di oggi, domenica 17 novembre, qualche minuto alle 10. Parto da casa come ogni giorno e mi dirigo verso il centro di Buja, salendo verso la salita di “tonino 2” come è conosciuta qui. Salgo piano, sulla dx , senza intralciare. Circa a metà di questa percepisco prima il rumore di un auto e poi la sensazione di “sfioro” sul mio gomito e mano sx. L’auto, una grossa audi, mi passa, al triplo della mia velocità, sfiorandomi per una questione di cm, ripeto CENTIMETRI. Mi sbilancio, finisco sul marciapiede basso che segue la salita e con tutta la mia voce inveisco contro l’automobilista. Lo stesso viene fatto dall’auto che lo segue, una piccola jeep blu, che, avendo visto tutta la scena, a forza di clacson lo fa accostare . Da lontano vedo che l’automobilista della jeep discute con l’altro. Arrivo sul posto che l’audi è ancora ferma, gli grido che ha rischiato di ammazzarmi e mi viene risposto : “ Non ti ho mica toccato, vai a cagare !!!” Allibito non faccio in tempo nemmeno a replicare, che questo riparte sgommando. Riparte sgommando per fermarsi 200m dopo di fronte ad un’edicola! Arrivo giusto per fare la foto a targa, auto e guidatore (mentre scende per andare all’edicola ) e sentirmi ancora maledire dal soggetto. Caro automobilista ignorante, riguarda bene la mia faccia qui sotto nella foto, riguarda la faccia di quello che stavi quasi per ammazzare stamattina . Perché si, caro automobilista ignorante, il “toccarmi” di cui parlavi, nella migliore delle ipotesi mi avrebbe mandato dritto all’ospedale o su una carrozzina, nella peggiore dritto in una bara! Caro automobilista ignorante, oggi, con la tua bella Audi A6 grigia metallizzata, mi hai quasi ammazzato … per arrivare prima all’edicola! Caro automobilista ignorante ti odio con tutto me stesso e spero che tu legga queste righe o che qualcuno ricordando la tua auto pensi a te e te le faccia vedere.

Une publication partagée par Alessandro De Marchi (@alessandro_demarchi) le 17 Nov. 2019 à 8 :41 PST

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Caroline BARDOT

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires