Route
Route - David Lappartient : «Notre sport est toujours vivant» Photo : Sirotti

Route - David Lappartient : «Notre sport est toujours vivant»

Samedi, le président de l'UCI, David Lappartient, sera en Toscane pour assister aux Strade Bianche, première course World Tour de la deuxième partie de saison. Même si 1370 courses UCI ont été annulées, soit environ 71% du calendrier, et que 30% des courses World Tour n'auront pas lieu, le dirigeant français s'est félicité de la façon dont le cyclisme a fait face à la crise sanitaire, même s'il reste toujours prudent : "Notre sport est toujours vivant, d'autres ont tout annulé mais on a un calendrier", a-t-il déclaré à la Gazzetta dello Sport.

Vidéo - Tout savoir sur le parcours du Tour de France 2020

 

"Le risque existe sur chaque course, même sur le Tour de France"

"L'Italie mérite d'avoir les Strade Bianche comme première course du World Tour parce que ça a été le premier pays touché par le virus et qu'il a beaucoup souffert. Maintenant, l'Italie va mieux que d'autres pays et peut envoyer un message positif, un message d'espoir pour le cyclisme et les autres sports. Nous sommes de retour et on nous voulons donner aux gens quelque chose pour les faire sourire. Les temps sont durs mais le cyclisme est fort", a poursuivi Lappartient, qui a également évoqué les Mondiaux, qui se tiendront bien en Suisse du 20 au 27 septembre prochains. "Les mondiaux sont confirmés mais il n'y a pas de plan B si la situation se dégrade en Suisse. On sait que le risque existe. Il existe sur chaque course, même sur le Tour de France."

 

"Le cyclisme n'est pas comme la Formule 1"

Pour limiter au maximum ces risques, l'UCI a publié une série de règles et a annoncé mercredi que des amendes pouvaient être distribuées aux coureurs et aux organisateurs qui ne respectent pas les protocoles sanitaires. "Ce sont des régles, pas des recommandations. Le cyclisme n'est pas comme la Formule 1 où il n'y a que 20 coureurs, on a 2000 hommes et femmes partout dans le monde donc on avait besoin de prendre des décisions fortes. Il n'y a pas le choix, il faut les respecter", a conclu Lappartient.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité