Route - Darrigade et le député Morenas «au soutien» de Nacer Bouhanni
Route
Photo : Sirotti

Route - Darrigade et le député Morenas «au soutien» de Nacer Bouhanni

Depuis son déclassement pour sprint irrégulier après Cholet-Pays de la Loire le 28 mars dernier, Nacer Bouhanni vit une période extrêmement difficile. Sous le coup d'une sanction sportive de la part de l'Union Cycliste Internationale (UCI), qui a confié le dossier à sa Commission disciplinaire, le Vosgien de la Team Arkéa-Samsic a surtout été la victime de nombreuses et intolérables insultes racistes sur les réseaux sociaux. Une vague de commentaires nauséabonds qui l'ont poussé à porter plainte et à "se libérer d'un poids qui lui pèse depuis plus de 25 ans", comme il l'avait expliqué sur ses réseaux et dans les colonnes du journal L'Équipe.

Vidéo - Bouhanni, Sagan, Roubaix... la chronique Guimard

 

André Darrigade : "Je ne reconnais plus le cyclisme. L’UCI n’a pas compris qu’elle allait trop loin"

Soutenu publiquement par son équipe, mais aussi par l'UCI et Jake Stewart (Groupama-FDJ) - le coureur qui avait été tassé contre les barrières par Nacer Bouhanni le 28 mars - le champion de France 2012 peut également compter sur l'appui d'anciens grands sprinteurs français, à l'image de Cyrille Guimard, qui s'est confié à notre micro en début de semaine - "Nacer Bouhanni doit prendre zéro sanction ! Si on considère qu'il doit être sanctionné, c'est qu'on a la preuve qu'il l'a fait volontairement pour faire tomber un coureur. À ce moment-là, il va falloir faire les sprints dans des couloirs"ou d'André Darrigade, interrogé par nos confrères de Top Vélo.

"Les sprinteurs sont des guerriers artistes qui ne peuvent être jugés que par leurs pairs", assène le vainqueur de 22 étapes sur le Tour de France entre 1953 et 1964. "L’UCI et sa commission disciplinaire ne semblent pas l’avoir compris. Aujourd’hui on est en pleine folie légaliste. Et Nacer Bouhanni, un grand sprinteur que j’estime et que j’admire, me semble être le bouc émissaire d’une politique castratrice qui porte atteinte à l’essence et à l’image de notre sport. C’est grave et irresponsable [...] Bouhanni est aujourd’hui victime d’une image qui lui a été accolée par certains médias. Avec une campagne de dénigrement raciste scandaleuse. Je ne reconnais plus le cyclisme. L’UCI n’a pas compris qu’elle allait trop loin."

 

Adrien Morenas : "Je me situe résolument à ses côtés dans l’épreuve qu’il subit"

Mais il n'y pas que le monde du cyclisme qui souhaite manifester son soutien à Nacer Bouhanni puisque Adrien Morenas, député du Vaucluse, a également pris la parole auprès de Top Vélo. "Je veux dire à Nacer Bouhanni tout mon soutien dans le contexte inacceptable de ce torrent d’insultes racistes dont il fait l’objet. La République ne peut admettre une quelconque distinction de valeurs entre les individus en fonction de leur origine. Personnellement je suis catastrophé de voir un sport aussi populaire et aussi citoyen que le cyclisme devenir le champ clos des haines et des insultes comme cela est déjà trop souvent le cas dans le football hélas [...] Je me situe résolument à ses côtés dans l’épreuve qu’il subit. Et je lui souhaite de parvenir à surmonter cette tempête de haine pour redevenir le champion que nous admirons", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?


















Partenaires

Publicité
Publicité