ROUTE
Photo : @DLappartient

Route - Contrôles, renseignements... l'UCI intensifie la lutte antidopage

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Géré par l'Agence internationale de contrôles (ITA) depuis 2021, le programme antidopage de l'Union cycliste internationale (UCI) va de nouveau franchir un cap au niveau du cyclisme sur route masculin, et ce grâce à une augmentation de budget à hauteur de 35% sur les deux prochaines années. Cette décision a été prise par le Comité de financement du programme antidopage de l'UCI. Plusieurs aspects de la lutte antidopage vont ainsi pouvoir être améliorés, notamment le renseignement, les enquêtes, les contrôles, l'analyse des données et le stockage des échantillons. Afin d'expliquer précisément les conséquences que va avoir cette hausse du budget, l'UCI a diffusé un long communiqué de presse sur son site internet. Ce dernier est à retrouver ci-dessous.

Vidéo - David Lappartient à l'issue du Congrès UCI 2022 à Monaco !

 

Davantage de ressources pour plus d’impact : les parties prenantes du cyclisme augmentent le financement du programme antidopage de l’UCI géré par l’ITA

L'Union Cycliste Internationale (UCI), les UCI WorldTeams, les UCI ProTeams, les organisateurs de l'UCI WorldTour et les coureurs sur route professionnels masculins renforcent encore davantage la capacité de l'Agence Internationale de Contrôles (ITA) à protéger les cyclistes et l'intégrité de leur sport à partir de 2023. Le financement du programme antidopage du cyclisme sur route géré par l'ITA augmentera de 35 % au cours des deux prochaines années. L'accent sera mis sur le renforcement des capacités dans les domaines du renseignement et des enquêtes, des contrôles, de la science, de l'analyse des données, du stockage à long terme des échantillons et de la réanalyse de ces derniers.

Le programme antidopage de l’UCI, l’un des plus complets au monde, constitue une priorité pour l'UCI et l’ensemble des parties prenantes du cyclisme. Pour accroître l'indépendance et la professionnalisation de son programme, l'UCI a délégué tous les aspects opérationnels de l'antidopage dans le cyclisme à l'ITA au début de 2021. Cette première étape a permis de poursuivre les efforts de longue date du cyclisme en faveur d’un sport propre, en bénéficiant non seulement de la large infrastructure de l'ITA, mais aussi des meilleures pratiques et des nouvelles synergies issues de l'expérience de l'organisation dans la gestion de programmes antidopage pour 60 Fédérations Internationales et organisateurs d’événements majeurs. Un an après le transfert des activités opérationnelles antidopage du cyclisme à l’ITA, un audit réussi réalisé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) a d’ailleurs confirmé la qualité et l’efficacité du programme antidopage de l’UCI géré par l'ITA.

Aujourd'hui, le programme antidopage du cyclisme va connaître une nouvelle avancée : en effet, le Comité de financement du programme antidopage de l'UCI – composé de représentants de l’UCI, de l’Association Internationale des Groupes Cyclistes Professionnels (AIGCP), de l’Association Internationale des Organisateurs de Courses Cyclistes (AIOCC) et des Cyclistes Professionnels Associés (CPA) – a décidé d'augmenter progressivement la part du financement spécifiquement consacrée au cyclisme sur route professionnel masculin dans les domaines du renseignement et des enquêtes, des contrôles, de la science, de l'analyse des données, du stockage à long terme des échantillons et de la réanalyse de ces derniers.

Cette augmentation sera progressive, avec 1,5 million d'euros supplémentaires investis pour accroître les capacités en matière de renseignement et d’enquêtes, de contrôles et scientifiques de l'ITA en 2023, et 2,4 millions d'euros supplémentaires à partir de 2024, consacrés en priorité aux mesures préventives à long terme au travers d’un renforcement du programme de stockage et d’analyse des échantillons, ainsi que davantage d'analyses des données. A la fin de ce cycle de deux ans, le budget opérationnel annuel de la lutte contre le dopage dans le cyclisme aura atteint un total de quelque 10 millions d’euros, soit 35 % de plus qu'aujourd'hui.


La stratégie de l'ITA pour utiliser ce financement accru dans les années à venir viendra compléter le programme antidopage déjà reconnu au niveau international comme l’un des plus solides du monde. Même si toutes les missions de contrôle du dopage sont déjà basées sur les résultat d’un travail de renseignement et d’enquête, les informations provenant des données du Passeport Biologique de l'Athlète (PBA), les indicateurs de performance et/ou d'autres sources, intensifier les efforts dans le domaine du renseignement et des enquêtes a été clairement identifié comme la principale priorité.

De plus, une plus grande capacité de stockage et de réanalyse des échantillons à une date ultérieure (jusqu'à 10 ans après le prélèvement de l'échantillon en vertu du Code mondial antidopage) prolonge la capacité de l'ITA à détecter les violations des règles antidopage tout en constituant une forme de dissuasion efficace. Conformément à ces principaux objectifs, la majeure partie du financement supplémentaire sera affectée au personnel spécialisé, à de nouvelles plateformes et outils informatiques, ainsi qu’aux coûts de stockage et de laboratoire.

Avec cette augmentation de budget, le cyclisme va non seulement anticiper et combler de potentielles lacunes en adoptant une approche complémentaire de pointe, mais aussi se préparer à continuer à protéger les coureurs et la crédibilité du sport à long terme. Et si l'augmentation actuelle du budget est axée sur le cyclisme sur route professionnel masculin, l'ITA et l'UCI s'efforceront également d’intensifier leurs efforts en faveur d’un sport propre dans les autres disciplines cyclistes, chacune d’entre elles ayant ses spécificités en matière d'approche antidopage.

Après l'audit réalisé l'année dernière par l'AMA qui était venu confirmer la solidité et la qualité du programme antidopage de l’UCI géré par l’ITA, cette décision démontre une fois de plus l'engagement de la communauté cycliste pour un sport propre et pour rester en permanence à la pointe de la lutte contre le dopage.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Articles récents en lien avec cet article:

ROUTE

Sevilla : "J'espère que M.A. Lopez sera mieux traité que moi"

ROUTE

Florian Vermeersch : "Être présent sur les grandes courses"

ROUTE

Marc Madiot relativise : "David Gaudu ? Une connerie de gamin"

Publicité

L'info en continu

00:29 Média Cyclism'Actu TV vous permet de revoir toutes vos vidéos cyclisme 00:08 Sport Oudéa-Castéra : "Rénover la gouvernance de nos fédérations !" 26/01 Cyclo-cross - Mondiaux Les Pays-Bas avec Van der Poel, Pieterse... 26/01 Livre La Soudal Quick-Step sort son livre... "Les Années Wolfpack" 26/01 Route Sevilla : "J'espère que M.A. Lopez sera mieux traité que moi" 26/01 Route Florian Vermeersch : "Être présent sur les grandes courses" 26/01 Route Marc Madiot relativise : "David Gaudu ? Une connerie de gamin" 26/01 Tour de Valence BORA-hansgrohe, Jumbo-Visma... 19 équipes au départ 26/01 Cyclo-cross - Mondiaux Van Anrooij... en U23 : "Ne sauter aucune étape" 26/01 Route Typhaine Laurance et Vigié, les deux Françaises de Lifeplus-Wahoo 26/01 ITW Bastien Tronchon : "Il faut que je pose les bases de ma carrière" 26/01 Challenge Majorque Alaphilippe, Almeida... tout sur le Trophée Andratx 26/01 Challenge Majorque Girmay : "Il n'était pas possible de sprinter..." 26/01 Transfert Nairo Quintana : "Je vais aller en Europe pour négocier..." 26/01 Challenge Majorque Ethan Vernon : "Ce n'était pas un sprint correct" 26/01 Cyclo-cross - Mondiaux Forfait, Marianne Vos ne défendra pas son titre 26/01 Route David Gaudu critique ouvertement Arnaud Démare... puis s'excuse 26/01 Liège-Bastogne-Liège Le parcours dévoilé, la Côte des Forges de retour 26/01 Challenge Majorque Marijn van den Berg : "Un scénario parfait pour moi" 26/01 Paris-Roubaix 25 équipes sur la course masculine, 24 sur la féminine
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Nos Partenaires

pub Velo-Identity
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Qui sera LE coureur de la saison 2023 ?














Publicité
Publicité
-
-