Route - Cian Uijtdebroeks : «Rencontrer Peter Sagan, c'était cool»
Route
Photo : Facebook Cian Uijtdebroeks / Sirotti

Route - Cian Uijtdebroeks : «Rencontrer Peter Sagan, c'était cool»

Recruté par la formation BORA-hansgrohe au nez et à la barbe de nombreuses autres écuries du WorldTour, Cian Uijtdebroeks ne fera ses débuts chez les professionnels qu'en 2022 puisqu'il va passer la future saison au sein du Team Auto Eder, la réserve de l'équipe allemande. Mais cela n'empêche pas le jeune coureur de 17 ans de côtoyer d'ores et déjà ses glorieux aînés en stage, et notamment Peter Sagan, le triple champion du monde slovaque.

Vidéo - Cian Uijtdebroeks est en stage avec la BORA-hansgrohe

 

"Je me vois plutôt comme un grimpeur"

"Rencontrer Peter Sagan, c'était vraiment cool", a confié avec enthousiasme le vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne Juniors 2020 au micro de Sporza. "J'ai pris le petit déjeuner avec Peter et son frère Juraj. Ce sont de grandes stars, donc vous ne savez pas comment vous comporter avec eux au début. Mais ce sont en fait des gens très normaux. Ils sont très ouverts et me donnent beaucoup de conseils. Mes capacités au sprint ne sont pas au top et dès qu'ils m'ont vu sprinter, ils m'ont immédiatement montré comment m'améliorer au niveau aérodynamique."

Celui qui "se voit plutôt comme un grimpeur" s'est également confié sur son programme 2021, qu'il espère complet malgré la crise sanitaire qui s'intensifie actuellement. "Normalement, je m'alignerai d'abord sur des classiques Juniors comme Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Gand-Wevelgem et le Tour des Flandres. Je rejoindrai ensuite la sélection belge pour disputer des courses comme le Tour du Pays de Vaud et la Course de la Paix, avant, je l'espère, de participer aux Championnats d'Europe et aux Championnats du monde en seconde partie de saison."

 

"Je ne veux pas forcément faire la même chose que Remco Evenepoel"

Cian Uijtdebroeks s'est enfin confié sur l'inévitable comparaison que l'on fait de lui avec Remco Evenepoel, le prodige de la Deceuninck-Quick Step. "C'est un beau compliment que me font les gens en me comparant à Remco Evenepoel. C'est un très bon et très fort coureur. Mais d'un autre côté, je ne veux pas forcément faire la même chose que Remco. Je veux juste suivre mon propre chemin. Peut-être que je ne deviendrai pas du tout le coureur que je veux être et que je deviendrai un autre type de coureur que Remco. Mais mon rêve reste de m'illustrer sur les Grands Tours", conclut celui qui parle couramment le français.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité