Route
Route - Cavagna : «Capable de rivaliser avec les meilleurs du monde» Photo : @deceuninck_qst

Route - Cavagna : «Capable de rivaliser avec les meilleurs du monde»

En 2020, et en dépit da la crise sanitaire, Rémi Cavagna a sans doute réalisé la meilleure saison de sa carrière. Certes, il n'a remporté que deux victoires - le titre de champion de France du contre-la-montre et  la Classic de l'Ardèche au terme d'une superbe raid solitaire - mais il semble vraiment avoir passé un cap. "C'était ma quatrième année chez les pros, et s'il y a quelque chose qui me rend fier, en dehors de mes victoires, c'est que j'ai continué mon développement", a déclaré le TGV de Clermont-Ferrand sur le site de sa formation.

Vidéo - Rémi Cavagna champion de France 2020 du contre-la-montre

 

"Franck Alaphilippe m'a beaucoup aidé pour les championnats de France"

Cavagna est aussi revenu sur son sacre aux championnats de France du contre-la-montre, un titre qu'il voulait depuis longtemps. "C'est quelque chose que je chassais depuis que je suis passé pro, donc cette année j'ai changé d'approche en essayant quelque chose de différent. Franck Alaphilippe m'a beaucoup aidé, il venait chez moi et conduisait un scooter et j'accumulais les kilomètres derrière pour être à 100% pour la course. Je me suis entraîné pendant une semaine et après ça, je me sentais incroyablement fort, ça m'a donné des ailes pour les championnats de France", a-t-il expliqué. "Là-bas, j'ai réussi à faire une belle course et j'ai pu prendre le maillot. Je sais que ce n'est pas la plus grande course du monde, mais cette victoire et le fait de savoir que je porterai un maillot distinctif pendant un an m'a rempli de joie. Je dois remercier Franck, sans son aide cela n'aurait pas été possible."

 

"Fier d'avoir fini 6e à la Planche des Belles Filles"

Après son titre, Rémi Cavagna a obtenu la médaille d'argent aux championnats d'Europe du contre-la-montre, puis il a pris le départ de son premier Tour de France, ce qui n'était initialement pas prévu. Il ne retient que des bons souvenirs de cette Grande Boucle : "Ça a été trois semaines fantastiques pour ntore équipe. Julian Alaphilippe a gagné rapidement et a porté le maillot jaune, ensuite Sam Bennett a ajouté deux victoires et a gagné le maillot vert. En plus, j'ai pu montrer le maillot bleu-blanc-rouge sur le contre-la-montre de la Planche des Belles Filles. Ce n'était pas un chrono qui me correspondait vraiment, mais ça ne m'a pas empêché de tout donner et j'étais très fier de finir 6e ce jour-là", assure Cavagna.

 

"J'espère être encore meilleur l'année prochaine"

Pour terminer sa saison, Rémi Cavagna a participé au Tour d'Espagne, et s'il n'a pas réussi à remporter une étape comme l'an passé, il était à l'attaque quasiment tous les jours et a été élu coureur le plus combatif de cette Vuelta. Une belle manière de finir une saison réussie. "Je suis heureux de la façon dont les choses se sont déroulées pour moi cette année. Deux victoires, mes débuts sur le Tour de France, dans le top 10 des championnats d'Europe et du monde du contre-la-montre... Ça montre que j'ai beaucoup progressé et que je suis capable de rivaliser avec les meilleurs coureurs du monde. Il reste encore beaucoup de place à l'amélioration et j'espère être encore meilleur l'année prochaine pour aider l'équipe à obtenir encore de grands résultats, c'est mon objectif principal cet hiver", a conclu le Français.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité