Route - Alexys Brunel, chez UAE Team Emirates : «C'est incroyable !»
Route
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Route - Alexys Brunel, chez UAE Team Emirates : «C'est incroyable !»

Pas retenu par la Groupama-FDJ avec laquelle il évoluait jusqu'à présent, le transfert du Français Alexys Brunel vers UAE Team Emirates a été pour le moins inattendu. Bon dans la discipline du contre-la-montre, il cherchera à progresser dans une équipe de haut niveau et pourra également jouer un rôle pour ses leaders, dont Tadej Pogacar notamment. Dans un entretien accordé à nos confrères du journal L'Equipe, il s'est confié sur cette nouvelle étape de sa carrière. 

Vidéo - Cyclism'Actu avec Alexys Brunel en janvier 2020

 

"Le projet sportif d'UAE Team Emirates m'a plu"

"En fait, c'est assez simple. J'ai su que je ne serai pas conservé à la veille de la Clasica San Sebastian. Mais de mon côté, je voulais déjà partir. J'ai commencé à chercher un agent après ma 3e place aux Championnats de France de chrono (17 juin, à Épinal). J'ai discuté avec deux-trois coureurs de l'équipe en qui j'avais entièrement confiance. On a fait une visioconférence à quatre, avec Mauro Gianetti (le patron), Joxean Matxin (le manager) et mon agent, qui m'assistait si besoin en anglais. Heureusement, Mauro parle très bien français, ça s'est bien goupillé ! Le projet sportif m'a plu. Et voilà, c'est incroyable, je suis vraiment content d'aller dans cette équipe [...] Au final, une équipe n'a plus voulu de moi et c'est une "top team" qui me recrute ! Je trouve ça assez fou.", a-t-il expliqué au sujet du déroulement de son transfert. 

 

"Je ne sais pas encore vraiment de quoi je suis capable"

Le natif de Boulogne-sur-Mer s'est ensuite livré en détail sur le rôle qu'il est amené à jouer dans l'équipe émiratie : "Je serai là pour aider les leaders, continuer à progresser en contre-la-montre. Et ils ne vont pas me limiter. Car au final, je ne sais pas encore de quoi je suis vraiment capable. J'ai tellement peu évolué depuis mes débuts pros. Je n'ai pas fait de grands Tours, ni de grandes courses... Je sens que je progresse en montagne depuis que j'habite près de Perpignan (depuis mars), je fais des cols tous les jours, je pourrai aussi aider dans les grands Tours", a-t-il confié.

 

"C'est sûr, j'ai été irrégulier. Mais cela fait combien de temps que je suis pro ?"

Ill est également revenu sur les critiques exprimées par son manager général Marc Madiot, qui avait notamment reproché à Brunel son irrégularité : "C'est sûr, j'ai été irrégulier. Mais cela fait combien de temps que je suis pro ? Combien de temps que je fais du vélo (il a débuté en cadets, après avoir fait de la course à pied) ? Tout ça ne vient pas en un claquement de doigts [...] J'aurais voulu que Groupama-FDJ me laisse plus de temps pour apprendre. Mais je reste hyper reconnaissant envers l'équipe. Je n'oublie pas que c'est elle qui m'a donné ma chance", explique Alexys Brunel, qui va cotoyer chez UAE-Team Emirates certains coureurs avec qui il bataillait il y a quelques années.

 

"Je me dis qu'en France, il y a quand même un truc qui cloche"

"De la génération 1998, je vais retrouver Tadej Pogacar, Mikkel Bjerg, Brandon McNulty et Marc Hirschi, celui avec qui je bataillais le plus en Juniors. Il fait 3e quand je gagne Gand-Wevelgem, 2e quand je suis champion d'Europe de chrono... D'ailleurs, je me dis qu'en France, il y a quand même un truc qui cloche. Quand je vois tous les mecs de mon âge qui performent à l'étranger... Pourquoi ne marcherai-je pas non plus, moi aussi ? Peut-être suis-je passé trop tard chez les pros, je ne sais pas", conclut  le Nordiste.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité