Route
Route - Bjorg Lambrecht, le destin brisé d'un immense talent Photo : ASO

Route - Bjorg Lambrecht, le destin brisé d'un immense talent

Bjorg Lambrecht avait 22 ans. L'un des plus grands espoirs du cyclisme belge s'est éteint ce lundi en Pologne après une chute venue rappeler de la manière la plus brutale que le cyclisme reste un sport dangereux. Retour sur la carrière du coureur de la formation Lotto Soudal, vice-champion du monde espoirs, quatrième de la Flèche Wallonne et meilleur jeune du Critérium du Dauphiné cette année. Un diamant brut qui était appelé à accomplir de grandes choses...

Bjorg Lambrecht est décédé à 22 ans

 

Un talent précoce

Le natif de Gand s'est rapidement distingué : en plus de décrocher le titre de champion de Belgique, il brille chez les juniors en montant sur le podium du Grand Prix E3 (2e) et de La Philippe Gilbert (3e). Il avait également terminé deuxième du Tour de Haute-Autriche juniors en 2015, derrière un certain Pavel Sivakov. Lambrecht passe la saison suivante chez les espoirs, dans les rangs de l'équipe Lotto Soudal. Il confirme immédiatement tout son potentiel en remportant la Ronde de l'Isard devant Mathias Le Turnier et Léo Vincent. Il obtient également la médaille d'argent sur la course en ligne des Championnats d'Europe espoirs et se classe troisième du Piccolo Giro di Lombardia.

L'année 2017 le voit s'offrir une victoire de prestige sur Liège-Bastogne-Liège, où il s'impose devant James Knox, aujourd'hui membre de l'équipe Deceuninck-Quick Step. Il s'adjuge également la Course de la Paix espoirs. Preuve supplémentaire de son talent, Lambrecht termine deuxième du Tour de l'Avenir, seulement battu par Egan Bernal. Des résultats qui lui permettent d'intégrer le peloton professionnel en 2018 avec Lotto Soudal.

 

Des débuts fracassants chez les pros

Ses premiers pas sont prometteurs : vainqueur d'étape sur le Tour des Fjords, il achève l'épreuve à la deuxième place du général. Il montre également sa capacité à tenir la distance sur des épreuves WorldTour comme le Tour du Pays basque (18e), le Tour de Suisse (20e) et le Tour de Pologne (18e). Lancé sur son premier Grand Tour à l'occasion de la Vuelta, le Belge donne encore une fois raison à sa direction avec une quatrième place à La Camperona et une huitième place à Almaden. Avant de devenir vice-champion du monde espoirs à Innsbruck.

De bon augure pour 2019. Lambrecht dispute l'ensemble de la campagne ardennaise, affichant une forme éblouissante. Cinquième de la Flèche brabançonne, il crève l'écran sur l'Amstel Gold Race (6e) mais surtout la Flèche Wallonne (4e), où il rivalise avec les meilleurs. Le Critérium du Dauphiné confirme sa progression puisqu'il termine 12e du général et meilleur jeune. Un maillot blanc annonciateur de lendemains brillants et de podiums nombreux. Bjorg Lambrecht n'aura toutefois pas l'occasion de le démontrer. Pour la plus grande tristesse de ses proches et de tous les amoureux de la petite reine.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu