Route/Bilan
Photo : Sirotti

Route/Bilan - Alejandro Valverde... la Team Movistar trop dépendante ?

Publié le par Paul ROUCHARD

La Movistar est une équipe incontournable du World Tour, et ce depuis plus de quatre décennies déjà, même si elle courait sous d'autres noms auparavant. Pourtant, au moment d'établir le bilan de cette saison 2022, les résultats sont plutôt décevants pour une formation de ce standing. Les coureurs n'ont pas décroché la moindre victoire sur les trois Grands Tours, et sur les épreuves estampillées World Tour, le nombre de succès se compte sur les doigts de la main. Seul Carlos Verona a levé les bras sur l'une de ces courses : c'était lors de la 7e étape du Critérium du Dauphiné. Les départs successifs d'éléments cruciaux ces dernières années (Richard Carapaz, Mikel Landa, Nairo Quintana et Marc Soler entre autres) s'est fait ressentir. La retraite d'Alejandro Valverde tourne aussi une immense page dans l'histoire de la Movistar. Mais quelques motifs d'espoirs subsistent encore avec les bonnes performances de Max Kanter, Matteo Jorgenson et Enric Mas notamment. Bilan.

Vidéo - Verona a apporté le plus gros succès à son équipe en 2022

 

Alejandro Valverde s'est battu jusqu'au bout

Après vingt ans de peloton professionnel et à 42 ans, Bala a tiré sa révérence à la fin de cette saison. Pendant toute l'année, les jambes étaient encore bien fraîches. Grâce en partie à lui, la Movistar a pu se maintenir dans le World Tour, elle qui était menacée cet été avant de se rattraper sur la deuxième partie. Valverde est tout simplement le coureur qui a rapporté le plus de points UCI à la formation espagnole de 2020 à 2022. Le quadruple vainqueur de Liège-Bastogne-Liège avait commencé l'année de la plus belle des manières avec une première place sur le Trofeo Andraxt fin janvier.

Un mois plus tard, il décrochait le général du Gran Camiño, avec une victoire d'étape à la clé. Deuxième place sur les Strade Bianche, idem sur La Flèche Wallonne, sa course adorée (5 victoires dans l'épreuve durant sa carrière) et septième place sur Liège-Bastogne-Liège pour conclure sa dernière campagne de classiques ardennaises avec un beau bilan. Il attaque ensuite le Tour d'Italie et le termine à la onzième place du général. Quelques mois plus tard, sur le Tour d'Espagne, ce sera la treizième. Bala conclut sa carrière en beauté avec quatre tops 10 en quatre courses sur les classiques italiennes de fin de saison, dont le sixième rang sur le Tour de Lombardie. L'équipe d'Eusebio Unzué va devoir s'accrocher sans lui car un tel coureur représente une denrée rare.  

 

Kanter, Jorgenson, Mas... en route vers la victoire

Max Kanter a été l'une des rares satisfactions au niveau des recrues. Le sprinteur s'est hissé dans le top 10 à vingt-huit reprises... mais sans jamais décrocher la première place. Même topo pour Matteo Jorgenson, régulier mais pas assez tueur sur les courses par étapes. Il a tout de même obtenu la quatrième position sur le Tour de Provence, la treizième sur le Critérium du Dauphiné et trois tops 5 d'étape sur le Tour de France. Avec Kanter (25 ans), l'Américain de 23 ans pourrait bien être le visage du futur de l'équipe au vu de son année encourageante. Mention honorable à Iván García Cortina, troisième coureur de l'équipe à avoir apporté le plus de points après Mas et Valverde sur la période 2020-2022 (même s'il n'était pas encore dans l'équipe en 2020), avec notamment la victoire sur le Gran Piemonte cette année. 

En ce qui concerne Enric Mas, sa première vraie victoire référence se fait attendre même s'il a réussi à disposer de Tadej Pogacar sur le Tour d'Émilie une semaine avant de s'incliner au sprint devant ce même adversaire sur le Tour de Lombardie. À 27 ans, l'Espagnol a déjà obtenu de gros résultats avec une cinquième et sixième place au général du Tour de France (2020 et 2021) et en étant trois fois deuxième de La Vuelta (2018, 2021, 2022). À lui de prouver maintenant qu'il peut briser ce plafond de verre, en commençant par mater ses adversaires sur de moins longues courses par étapes comme le Tour de Valence (quatrième en 2022) ou le Tour du Pays basque (neuvième en 2022). 

 

Des recrues discrètes

Parmi les recrues, peu de coureurs se sont vraiment illustrés sur de grandes courses. Certes, Ivan Sosa (Tour des Asturies et Tour de Langkawi), Vinicius Rangel (championnat national du Brésil) et Abner Gonzalez (championnat national de Porto Rico) ont levé les bras cette année, mais la concurrence sur ces courses n'était pas énorme. Alex Aranburu, lui, a été plus performant. Le coureur de 27 ans a remporté le Tour du Limousin, terminé troisième du championnat national espagnol et conclu l'année avec quatorze tops 10. Oier Lazkano s'est un peu illustré aussi avec une étape du Tour de Wallonie et la deuxième place du contre-la-montre national espagnol. 

 

Une machine relancée en 2023 ? 

Pour 2023, la Movistar va encore s'appuyer sur quelques anciens. La structure espagnole a prolongé Imanol Erviti (39 ans), José Joaquin Rojas (37 ans), Albert Torres (32 ans) et Lluis Mas (33 ans). Les coureurs seront conseillés par Alejandro Valverde, qui va rester au sein de l'équipe. L'écurie espagnole va consolider son noyau car, hormis Valverde, un seul autre athlète est parti. Il s'agit d'Iñigo Elosegui, jamais transcendant en trois saisons. Mais la Movistar s'est également renforcée, et pas avec n'importe qui, puisque Fernando Gaviria (ex-UAE Team Emirates) et Ruben Guerreiro (ex-EF Education-EasyPost) arrivent !

Le Colombien est un habitué des sprints massifs. En 2022, il a remporté deux étapes du Tour d'Oman et a terminé trois fois sur le podium lors du Giro. Quant au Portugais, il a empoché le Mont Ventoux Dénivelé Challenge, a terminé neuvième du Dauphiné et septième de la Flèche Wallonne. Sans oublier l'espoir Ivan Romeo (19 ans), neuvième sur le contre-la-montre du championnat national espagnol notamment. Cette formation a de quoi jouer les premiers rôles en 2023 et peut espérer aller décrocher plus de victoires, que ce soit dans les sprints avec Max Kanter, Fernando Gaviria et Alex Aranburu ou dans les courses par étapes avec Enric Mas, Matteo Jorgenson et Ruben Guerreiro. Mais pour ne pas avoir déjà le spectre de la relégation qui pointe le bout de son nez, la Movistar devra vite se remettre du départ de Valverde

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE/BILAN

Yates, Groenewegen.. saison aboutie pour BikeExchange-Jayco

ROUTE/BILAN

Mention passable pour EF Education-EasyPost en 2022 !

ROUTE/BILAN

Un exercice 2022 en demi-teinte pour AG2R Citroën Team

Publicité

L'info en continu

18:00 Milan-San Remo Le départ de Milan-San Remo désormais à Abbiategrasso ? 17:52 Média Pour voir et revoir toutes vos vidéos vélo c'est sur Cyclism'Actu 17:38 Tour de Valence La 2e étape et le maillot... Giulio Ciccone rafle tout 17:28 JO - Paris 2024 Le test event VTT aura lieu les 23 et 24 septembre 17:22 Route Giro, Tour de France, La Vuelta... les courses des stars ? 17:05 Cyclo Teodoro Bartuccio : "Les cyclistes français en danger de mort" 16:58 Étoile de Bessèges Claudine Fangille : "Il n'y avait plus de sécurité" 16:52 Tour de Valence Eddie Dunbar n'a pas pris le départ de la 2e étape 16:40 Cyclo-cross - Mondiaux Les Mondiaux à Hoogerheide... voici l'agenda 16:26 UAE Tour 16 World Teams et 4 équipes invitées sur la 5e édition 16:18 Étoile de Bessèges Une chute, la 2e étape neutralisée, pas de vainqueur 16:04 JO - Paris 2024 L'agenda des Jeux Paralympiques de Paris 2024 15:51 Média Cyclism'Actu sans PUB et c'est seulement 9,99 euros par an ! 15:45 Colombie - Route Egan Bernal, incertain : "J'ai toujours mal au genou" 15:29 Route Marianne Vos prolonge avec Jumbo-Visma : "Je me sens chez moi" 15:17 Cyclo-cross - Mondiaux Van Aert-Van der Poel, leurs 10 duels de l'hiver 15:08 Média Pour intégrer l'équipe Cyclism'Actu dès le mois de février 15:00 Saudi Tour Ruben Guerreiro : "J'ai su bien gérer dans le final..." 14:54 Média Un document sur le Tour de l'Avenir 2022 est à voir sur GCN+ 14:46 Route Pedro Delgado : "Ce qui arrive à Quintana me rend très triste"
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Nos Partenaires

pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS
Publicité RM
Publicité TMZ

Sondage

Qui va devenir champion du monde de cyclo-cross dimanche ?














Publicité
Publicité
-
-