Route - Bauke Mollema : «Je ne crains personne sur le Giro»
Route
Photo : Sirotti

Route - Bauke Mollema : «Je ne crains personne sur le Giro»

Leader unique de l'équipe Trek-Segafredo sur les courses par étapes jusqu'à présent, Bauke Mollema verra son statut remis en question l'an prochain. En cause, l'arrivée d'Alberto Contador dans les rangs de la formation dirigée par Luca Guercilena. Car malgré des performances solides, le Néerlandais ne semble pas (encore) être en mesure de pouvoir lutter pour la gagne en Grand Tour, en tout cas sur le Tour de France. Il s'alignera donc au départ du 100e Tour d'Italie le 5 mai prochain, en leader, avant de disputer la Grande Boucle en soutien de son nouveau coéquipier espagnol. "Je vais participer au Giro l'an prochain. L'idée était dans ma tête depuis le Tour de France. Nous avons finalisé ça avec l'équipe ces dernières semaines. Je ferai aussi le Tour, mais pour aider Contador à gagner la course. Quand Alberto nous a rejoint, je savais que le plan était d'essayer de remporter le Tour avec lui. C'est compliqué d'aller sur le Tour avec deux coureurs pour le général. Venir sur cette course et l'aider peut être me servir pour mon développement en tant que coureur. Je veux au moins essayer de viser le podium sur le Giro. Nous avons un sponsor italien, tout cela se rejoint", a-t-il expliqué à Cyclingnews.

Vidéo - Le teaser officiel du 100e Tour d'Italie (5-28 mai)

 

Six ans après sa première et seule participation au Tour d'Italie à ce jour, le natif de Groningue retrouvera une épreuve qui lui avait souri puisqu'il avait alors terminé 12e du général pour ses débuts en Grand Tour. Il devra donc reprendre ses repères, lui qui n'avait couru qu'un seul Grand Tour par an depuis 2014 : à chaque fois le Tour de France. "Ces dernières années, ma tête était toujours concentrée sur le Tour de France, c'est la course la plus importante pour moi en tant que coureur, celle sur laquelle on veut réussir. Mais après réflexion, j'ai commencé à envisager le Giro, qui est aussi une belle épreuve et qui représente une belle opportunité pour moi. C'est différent, mais je suis très motivé. Nous aurons une équipe forte, je veux atteindre le podium et pourquoi pas plus. Le Tour m'a donné beaucoup de confiance et même si je ne connais pas bien les étapes, je pense que cela peut me convenir avec les arrivées au sommet et les chronos. Beaucoup de gars vont faire ce Giro mais je ne crains personne". Avec Vincenzo Nibali, Fabio Aru ou encore Mikel Landa comme adversaires, Bauke Mollema aura en effet fort à faire. De plus, aucun Néerlandais n'a jamais inscrit son nom au palmarès de l'épreuve et seul Erik Breukink (1987, 1988) est parvenu à monter sur le podium final. Le défi est autant de taille que l'opportunité est belle. Et Mollema compte bien ne pas laisser passer sa chance. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le Tour de France ?



















Partenaires

Publicité
Publicité