Tour de La Provence
Tour de La Provence - Warren Barguil : 'Je sais où je vais' Photo : @Arkea_Samsic

Tour de La Provence - Warren Barguil : "Je sais où je vais"

Après une dernière saison délicate, sans succès, Warren Barguil (Arkéa-Samsic) doit rebondir cette saison. Le grimpeur français de 27 ans, qui a pris "une claque dans la gueule" l'an dernier, se montre confiant après un bon début de saison avec deux top 10. "Je sais où je vais. L’an passé, j’ai pris des claques en début de saison. Là, ça s’est bien passé à Majorque, j’espère qu’il en sera de même longtemps. Je vais disputer le Tour de Provence en bonne condition mais l’idée est de l’être vraiment dans Paris-Nice un peu moins d’un mois plus tard. Cette semaine, je vais essayer de lever les bras. Le parcours de certaines étapes me correspond bien, mes jambes sont correctes. J’ai hâte d’y être", a déclaré Warren Barguil dans une interview accordée à sa formation.

Route 2019 - Arkéa-Samsic de Barguil dévoile son maillot

L'ancien vainqueur du maillot à pois sur le Tour de France 2017 sait désormais qu'il est à un tournant de sa carrière. "J’espère que ca commence maintenant. Je rentre dans les cinq-six ans à venir où je dois obtenir des résultats. Ce doit être le summum de ma carrière. C’est la période où je dois convertir mes objectifs en succès. Pour ça, il faut tout faire à 300%. Par le passé, ça n’a pas été possible parce que je n’ai pas connu une seule année sans souci. J’ai quand même connu pas mal de malchance. Un grave accident en stage, des chutes en course, je me suis cassé le bassin… L’accident qui a touché plusieurs coureurs de mon ancienne équipe en janvier 2016 aurait pu être très grave pour moi. J’aurais pu arrêter le vélo là-dessus !", explique-t-il. 

Pour finir, Warren Barguil a également évoqué le prochain Tour de France et ses objectifs pour cette année. "Je pense que c’est un peu angoissant mais ça l’est pour toutes les équipes souhaitant disputer le Tour. C’est aussi une source de motivation énorme et ce ticket qu’il faut décrocher doit nous inciter à donner 300% de nous-mêmes. Toutefois, il faut bien doser parce que si on donne tout en début de saison, on peut passer à côté dans le Tour. Cette année, nous devons donc convaincre. Je suis déçu que nous ne disputions pas la Flèche Wallonne parce que j’affectionne le Mur de Huy mais c’est une très bonne chose de disputer Liège-Bastogne-Liège dont le final a changé et va beaucoup modifier le scénario de la course. J’ai les classiques en moi aussi, je veux y briller !", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui remportera le 106e Tour de France ?



















Partenaires