Route
Route - Armstrong : 'Je ne peux même plus jouer au badminton' Photo : Sirotti

Route - Armstrong : "Je ne peux même plus jouer au badminton"

Depuis sa déchéance, Lance Armstrong cherche par tous les moyens à trouver une forme de rédemption. Mais son interdiction de participer à toute compétition sportive, prononcée par l'USADA en 2012 le limite complètement à pratiquer ce qui a toujours marqué sa vie : la compétition, encore et toujours. Le Texan s'est plaint une nouvelle fois de cette situation dans la revue Rouleur, estimant avoir suffisamment payé pour ce qu'il avait fait : "Je ne peux pas pratiquer le tir à l'arc. Je ne peux pas non plus jouer au badminton ou au ping-pong. J'ai été exclu de tous les sports olympiques." 

Le Mag - Lance Armstrong de retour sur le Tour en 2015

Celui qui avait récemment assumé ses actes, (affirmant que si c'était à refaire, il le referait) fustige les responsables de l'USADA, l'agence américaine antidopage, et au premier chef Travis Tygart : "Il adore les projecteurs, il voulait créer un précédent pour les cas à venir. De plus, ils ont besoin de nouveaux fonds. Il était prêt à devenir célèbre et a forcé tout le monde à accepter ses conclusions". En effet jusque là assez inconnu dans le monde du vélo, l'agence d'outre-atlantique a frappé un grand coup en publiant une enquête de plus de 1000 pages sur ce qu'elle appela "le plus élaboré système de dopage de l'histoire du sport".

La conséquence directe en a été le retrait par l'UCI des 7 titres sur le Tour de France du "Boss". Mais grand mystère toujours irrésolu aujourd'hui, aucun vainqueur officiel n'a été désigné pour ces fameuses éditions 1999-2005. La faute entre autres au passif plus que sulfureux des concurrents d'Armstrong tels que Jan Ullrich, Joseba Beloki, Ivan Basso, Christophe Moreau ou Richard Virenque. Pour le leader de l'US Postal, cela reste une aberration dans l'histoire du Tour que de laisser un tel blanc, qui n'est pas sans rappeler certaines périodes de l'histoire à l'en croire : "Sur Wikipédia, ces sept années sont vierges. Il y a une période vide pendant la Première Guerre mondiale, une autre pendant la Seconde Guerre mondiale ... et ensuite au cours de mes sept Tour !" 

Dernier paradoxe : Certaines éditions où le vainqueur fut déclassé (2006 avec Floyd Landis, 2010 avec Alberto Contador) ont vu leur dauphin respectif être désignés vainqueur immédiatement après le déclassement.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires