Route
Route - Alberto Contador : 'L'Espagne a perdu sa puissance' Photo : Sirotti

Route - Alberto Contador : "L'Espagne a perdu sa puissance"

Alberto Contador a pris sa retraite sportive en 2017 mais il suit très attentivement le peloton professionnel et s'occupe de son équipe Kometa-Xstra Cycling Team. Quatre de ses coureurs vont d'ailleurs rejoindre le WorldTour en 2020 (Carlos Rodriguez, Juanpe Lopez, Miche Ries et Stefano Oldani). Le vainqueur des trois Grands Tours a accordé un entretien exclusif à CyclingNews.

Enric Mas deuxième du Tour d'Espagne à seulement 23 ans

Il s'est principalement confié sur l'avenir du cyclisme espagnol : "C'était l’une des forces dominantes au niveau mondial et maintenant le pays a perdu sa puissance, tout le monde peut le voir. Mais, ce genre de cycle se produit dans tous les pays : certaines années sont bonnes, d’autres moins et l’Espagne a quelques jeunes ou jeunes coureurs avec un grand potentiel comme Enric Mas, Marc Soler ou Ivan García Cortina. Voyons ce qu’ils peuvent faire, mais il sera compliqué de répéter ce qui a été accompli au cours de la dernière décennie par l’Espagne."

Ces dix dernières années, l'Espagne a remporté trois Grands Tours grâce à El Pistolero (Vuelta 2012 et 2014 et Giro 2015). La formation espagnole Movistar a, quant à elle, enlevé deux fois le Tour d'Italie (2014 et 2019, avec Nairo Quintana et Richard Carapaz) et une Vuelta (2016 avec Nairo Quintana), de quoi rappeler que l'Espagne reste une nation compétitive. Néanmoins, elle a perdu de nombreux champions, devenus de jeunes retraités. 

 

Enric Mas et Mikel Landa, les plus grandes chances de victoire

L'année où Alberto Contador a décidé de raccrocher, un jeune espagnol finissait deuxième de son tour national, Enric Mas. Un coureur que le natif de Pinto connaît bien puisqu'il a fait partie de la Specialized-Fundación Alberto Contador de 2013 à 2015. Il a une nouvelle fois dit tout le bien qu'il pensait du futur coureur de la formation Movistar : "Enric doit viser de grands objectifs l’année prochaine. Il était deuxième à la Vuelta a España et c’est un coureur très ambitieux. Je suis sûr qu’il ne se contentera pas de faire quelque chose de bien."

"Landa est un coureur qui a d’énormes qualités quand il va bien," a analysé l'ancien vainqueur du Tour concernant le Basque. "Sur les Grands Tours il est capable de faire des courses étonnantes, mais il lui faut beaucoup pour transformer réellement cela en une victoire," a conclu Contador. En 2020, Mikel Landa est déjà annoncé sur le Tour de France avec sa nouvelle équipe, la Bahrain McLaren. L'Espagnol a quitté la Movistar, la seule écurie WorldTour "made in Spain". Un regret pour Alberto Contador qui espère l'arrivée de grandes formations. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Caroline BARDOT

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui va remporter le Tour Down Under ?
















Partenaires