Rétro
Rétro - Il y a un an, Julian Alaphilippe s'offrait sa 2e «Flèche» Photo : ASO / Eric Danhier / Ville de Bruxelles

Rétro - Il y a un an, Julian Alaphilippe s'offrait sa 2e «Flèche»

Cyclism'Actu continue de vous proposer certains événements marquants du cyclisme. Il y a un an jour pour jour, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) remportait pour la deuxième conéscutive la Flèche Wallonne devant Jakob Fuglsang (Astana) au terme d'un superbe mano a mano dans le Mur de Huy. Cyclism'Actu vous fait revivre les moments forts de cette course.

Vidéo - Flèche Wallonne 2019 - Julian Alaphilippe après sa victoire

5 coureurs dans l'échappée du jour

L'échappée du jour était constituée de 5 coureurs : Joey Rosskopf (CCC), Robin Carpenter (Rally Cycling), Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen Baloise), Tom Wirtgen (Wallonie-Bruxelles) et Koen Bouwman (Jumbo-Visma). Le peloton laissait filer mais était tout de même très nerveux à cause du fort vent. C'était la Deceuninck - Quick-Step qui prenait les choses en main et qui maintient l'écart. À 70km de l'arrivée, le peloton était revenu à environ 3 minutes des hommes de tête, et certains coureurs tentaient de sortir comme Pierre-Luc Périchon (Cofidis). Les coureurs s'approchaient du Mur de Huy pour un premier passage et l'allure accélérait. Dans les kilomètres qui suivaient, de nombreuses attaques secouaient le peloton avec la succession des côtes, mais personne ne parvenait à faire la différence.

 

Peloton nerveux, Kreuziger, Yates et Pozzovivo chutent

Il restait moins de 40km et le peloton était encore plus nerveux. Deux grosses chutent surviennaient et mettaient plusieurs outsiders KO : Roman KreuzigerDomenico PozzovivoAdam Yates ou encore Ion Izagirre étaient touchés plus ou moins durement et étaient hors course, alors que les attaques continuaient de fuser. Devant, dans le deuxième passage dans le Mur de Huy, Rosskopf s'envolait seul. Derrière, le peloton n'était pas loin et c'était Bjorg Lambrecht qui accélérait. Une cassure se créait dans le peloton sous l'impulsion du jeune Belge et une vingtaine de coureurs s'échappaient et ils reprenaient Rosskopf. Plusieurs hommes dangereux étaient devant comme WellensSchachmannUlissiMas ou Sanchez, mais derrière la Deceuninck - Quick-Step et la Movistar roulaient et ramenaient tout le monde. À un peu plus de 20 kilomètres de l'arrivée, il n'y avait plus d'échappée et le peloton comptait environ 60 coureurs.

La Deceuninck - Quick-Step contrôle

Après ces nombreux kilomètres un peu fous, le peloton temporisait quelque peu. Tomasz Marczynski (Lotto Soudal) en profitait pour sortir seul et prendre près de 30'' d'avance, alors que derrière la Deceuninck - Quick-Step avait repris les choses en main. Devant, le Polonais était rejoint par Matej Mohoric, qui était sorti en contre, à 9km de l'arrivée, mais la meute était juste derrière. Finalement, le duo était repris dans la côte de Cherave quelques instants plus tard. C'est Enric Mas, dernier coéquipier d'Alaphilippe présent, qui imprimait un tempo soutenu dans cette montée, et l'Espagnol faisait mal. Michael Matthews notamment était en difficulté, mais il s'accrochait et basculait dans le premier groupe.

 

Julian Alaphilippe se venge de Jakob Fuglsang

Il restait trois kilomètres et les derniers équipiers restants plaçaient leur leader avant d'aborder l'ascension finale du Mur de Huy. C'était la Lotto Soudal qui passait en tête au pied, avec Vandendert devant WellensMichal Kwiatkowski prenait les devants, mais c'était Jakob Fuglsang qui produisait son effort de loin. Le Danois prend quelques mètres d'avance et Julian Alaphilippe décidait de réagir. Il recollait à la roue et les deux hommes sont loin devant, ils vont se disputer la victoire. Alaphilippe passait devant à 100m de la ligne, Fuglsang s'accrochait mais ne parvenait pas à déborder le Français, qui s'imposait pour la deuxième année de suite. Loin derrière ce duo, Diego Ulissi prenait la 3e place.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité