Rétro Giro
Rétro Giro - Il y a 5 ans, le duel Contador - Astana dans le Mortirolo Photo : Sirotti

Rétro Giro - Il y a 5 ans, le duel Contador - Astana dans le Mortirolo

Il y a 5 ans jour pour jour, le col du Mortirolo était le théâtre d'un incroyable duel entre Alberto Contador et l'équipe Astana de Fabio Aru et Mikel Landa. Au départ de cette étape 16e étape entre Pinzolo et Aprica, le grimpeur espagnol de l'équipe Tinkoff-Saxo est le solide porteur du maillot rose avec plus de deux minutes d'avance sur son premier poursuivant : Fabio Aru. Mais en bas de la descente du col d'Aprica, à 60 kilomètres de l'arrivée, il est victime d'une crevaison. Contrairement à ce que veut la coutume, les équipes Astana et Katusha n'arrêtent pas le peloton et accélèrent même le rythme. Au pied du Passo del Mortirolo, la situation est donc la suivante : Fabio Aru, Mikel Landa, Yuri Trofimov (Katusha) et Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) ont une minute d'avance sur un maillot rose esseulé.

Le résumé de la 16e étape du Tour d'Italie 2015

Dans les pentes de ce célèbre col italien de 12,8 km à 10,1 % de moyenne, Alberto Contador va réaliser un incroyable numéro. Sans aucun équipier, il parvient, en quelques kilomètres seulement, à refaire son retard et à faire la jonction sur le jeune duo de l'équipe Astana. Scène impressionnante, dès cette jonction, le double vainqueur de Tour de France attaque pour retrouver Steven Kruijswijk qui s'est isolé quelques mètres devant. Ils sont rejoints par Mikel Landa qui est contraint d'abandonner son leader à la dérive. Le trio passe en tête au sommet du Mortirolo. En bas de la descente, c'est au tour de Fabio Aru, dont ce n'est décidément pas la journée, de crever. Devant, à plus de 2 minutes, c'est son équipier basque qui s'impose à Aprica, deux jours après sa victoire à Madonna Di Campiglio. Celui-ci prend, dans le même temps, la 2e place et le maillot blanc à Fabio Aru. De son côté, Alberto Contador, troisième de l'étape, consolide son maillot rose, qu'il finira par conserver jusqu'à Milan pour remporter son deuxième Tour d'Italie.

 

Mikel Landa : "Fabio m'a dit « Vas-y et fais ta course »"

"Katusha a lancé les hostilités dans la descente, Contador avait un problème et un écart s'est creusé. Katusha était à l'avant, nous avons dû combler cet écart et on a commencé à travailler ensemble. Nous avons essayé de rouler fort derrière, Fabio (Aru) n'était pas au mieux, Alberto nous a rejoint et nous a passé tous les trois. Fabio m'a dit de suivre Contador. Quand j'ai vu Alberto à l'avant et Aru en difficulté, il était avec Trofimov et il m'a dit "Vas-y et fais ta course", avait expliqué Mikel Landa au soir de sa victoire d'étape.

 

Alberto Contador : "C'était une grande course"

Alberto Contador raconte sa journée après avoir passé la ligne d'arrivée : "Je pense que mon équipe était exceptionnelle. Elle a eu à s'organiser de l'arrière, mais nous devions travailler dur pour revenir un maximum avant le Mortirolo. Mes coéquipiers ont fait un énorme travail pour tirer profit de la situation même s'ils m'ont ensuite laissé seul. J'ai dépensé beaucoup d'énergie sur le plat parce que nous étions à 170 pulsations tout le temps et je me suis senti délivré lorsque je suis arrivé au Mortirolo, la dernière montée avant l'arrivée. Maintenant, je savais que l'important c'était de conserver ma vitesse, sans trop me mettre dans le rouge. Je suis très heureux avec ce résultat aujourd'hui. Franchement, quand Landa a accéléré j'étais inquiet mais encore plus pour mon autre compagnon d'échappée, de Lotto-Jumbo, parce qu'il était le plus fort. De toute manière, c'était une grande course."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Timothé SOULIÉ

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Romain Bardet doit-il quitter AG2R La Mondiale à la fin de la saison ?







Publicité

Partenaires

Publicité