Racisme - L'UCI condamne les propos racistes tenus envers Bouhanni
Racisme
Photo : Sirotti

Racisme - L'UCI condamne les propos racistes tenus envers Bouhanni

Le cyclisme de ne fait pas bonne presse en ce moment. Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) s'est exprimé sur les réseaux sociaux et dans les médias pour dénoncer les attaques à caractère raciste après son déclassement à la course Cholet-Pays de la Loire. Le sprinteur français a décidé de porter l'affaire en justice. L'Union cycliste internationale a quand à elle réagit dans un communiqué publié ce mercredi. "L’Union Cycliste Internationale (UCI) tient à condamner très fermement les attaques à caractère raciste dont le coureur français Nacer Bouhanni a été la cible sur les réseaux sociaux à la suite de sa disqualification en raison de son comportement dangereux lors du sprint final de l’épreuve Cholet-Pays de la Loire".

Vidéo - Nacer Bouhanni est victime de propos à caractère raciste

L'instance internationale qui a saisi sa commission disciplinaire pour juger le comportement de Nacer Bouhanni lors de son sprint assure que "rien ne justifie en effet les insultes dont il a été la victime les jours suivant le geste qui lui est reproché. L’UCI tient à réaffirmer son engagement inconditionnel contre toute forme de discrimination, quels qu’en soient les motifs. Notre Fédération, que ce soit au travers de ses Statuts, de son Code d’éthique ou de ses programmes, défend et promeut au contraire les principes d’inclusion et de respect d’autrui".


Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jules DERENNE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité