Paris-Roubaix - Arnaud Démare : «Ça ne sera peut-être pas du vélo...»
Paris-Roubaix
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Paris-Roubaix - Arnaud Démare : «Ça ne sera peut-être pas du vélo...»

Deux jours avant Paris-RoubaixCyclism'Actu est allé à la rencontre d'Arnaud Démare. La Reine des Classiques fait enfin son retour au calendrier après deux ans et demi d'absence, et forcément le leader de la Groupama-FDJ a hâte d'y être. En forme après la Vuelta et les mondiaux, Démare espère avoir un coup à jouer sur cette course qu'il apprécie, même s'il estime qu'il ne fait pas partie des principaux prétendants à la victoire. En tout cas, il s'attend à une course pleine de surprises, notamment car la météo risque de faire des siennes.

Vidéo - Arnaud Démare au micro de Cyclism'Actu avant Paris-Roubaix

 

Qui va remporter Paris-Roubaix dimanche ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

"Les secteurs sont bien dégueulasses"

"Ça va être un Paris-Roubaix particulier, on annonce pas mal de pluie. On sait que les secteurs sont bien "dégueulasses", donc la reconnaissance est importante. Le fait que ça soit à l'automne, il faut s'adapter. Forcément, c'est différent, beaucoup de coureurs sont au bout de la saison et ont envie de souffler. Moi, je n'ai pas encore ces sensations. J'ai la Vuelta dans les jambes, on a vu aux championnats du monde que j'avais une bonne forme et j'espère être bien dimanche. Je ne me donne pas d'objectif précis, à chaque fois que j'ai fait ça, ça a toujours été difficile à réaliser. Déjà, ce week-end, ce ne sera peut-être pas du vélo avec les conditions qui nous attendent, donc on verra bien", déclare Démare.

 

"Roubaix, ça peut laisser place à des surprises"

Pour Démare, sortir des championnats du monde peut être un avantage, mais qui ne veut pas dire grand-chose. "Est-ce que c'est forcément un coureur qui sort des mondiaux qui va s'imposer ? Non, je ne suis pas d'accord. On a souvent eu des belles surprises sur Paris-Roubaix, un gars comme Mathew Hayman par exemple avait gagné alors qu'il sortait d'un mois de convalescence. Roubaix, ça peut laisser place à des surprises", assure-t-il.

 

"Guesdon et Madiot essaient de nous aider"

Après la Deceuninck-Quick Step, la formation Groupama-FDJ est sans doute celle qui a la plus grande histoire avec Paris-Roubaix. En effet, le patron de l'équipe, Marc Madiot, a remporté deux fois l'épreuve en 1985 et 1991, tandis que le directeur sportif Frédéric Guesdon est le dernier vainqueur français, c'était en 1997. Forcément, ces deux hommes accordent une importance plus que particulière à l'Enfer du Nord, et ils le font savoir à leurs coureurs. "Forcément, ils nous parlent beaucoup de leur expérience, de ce qu'ils ont fait, de comment ils l'ont réalisé. Ils essaient de nous aider. C'est un peu plus particulier que d'habitude car on sait qu'ils l'ont gagné, ils nous le font savoir et ils nous font comprendre que nous aussi on peut le faire", explique Démare.

 

"On sait que je ne suis pas le favori"

L'ancien champion de France aura en tout cas une belle carte à jouer dimanche, et il pourrait compter sur sa pointe de vitesse pour s'imposer à Roubaix. "Le scénario idéal ? On rêve tous d'une photo où on est seul sur la ligne, mais vu mes caractéristiques, une arrivée en petit comité dans le vélodrome ce serait forcément magnifique", explique-t-il, même s'il sait que ce sera très difficile de l'emporter. "On sait que je ne suis pas favori dimanche, on ne va pas le cacher, mais comme je l'ai dit il peut toujours y avoir des surprises. Et si la météo qui est annoncée et bien celle qu'il y aura, alors ça va être une belle galère", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quel est le meilleur grimpeur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité