Mondiaux - Van Baarle : «C'est assez bizarre d'être médaillé d'argent !»
Mondiaux
Photo : @UCI_cycling

Mondiaux - Van Baarle : «C'est assez bizarre d'être médaillé d'argent !»

On attendait Mathieu van der Poel pour les Pays-Bas, mais c'est finalement Dylan van Baarle qui s'est distingué ce dimanche lors des championnats du monde. Le coureur néerlandais a pris la 2e place à la surprise générale après une course animée de bout en bout. Derrière Julian Alaphilippe, vainqueur en solitaire, Van Baarle a réglé au sprint Michael Valgren, Jasper Stuyven et Neilson Powless pour aller décrocher cette médaille d'argent. Une belle récompense alors qu'il avait subi une fracture du bassin sur le Tour d'Espagne il y a quelques semaines.

Vidéo - Van Baarle décroche la médaille d'argent aux mondiaux


Pensiez-vous que Julian Alaphilippe pouvait le faire ?

  •  
  •  
  •     

 

"Si les mondiaux avaient eu lieu cinq jours plus tôt..."

Dylan van Baarle revient de loin et il le sait. Près d'un mois après sa chute sur le Tour d'Espagne, le coureur néerlandais ne pensait pas pouvoir réaliser une telle performance. "Il y a trois semaines, je ne pouvais pas et n'avais même pas le droit de marcher. Mais après cela, j'ai travaillé de manière très intensive avec le physio. Je me suis construit lentement et j'ai eu juste assez de temps pour être bien ici. Si les mondiaux avaient eu lieu cinq jours plus tôt, je pense que je n'aurais pas pu faire une telle performance. C'est super spécial, surtout avec cette blessure avant la course", a déclaré Van Baarle. 

 

"Van der Poel m'a dit de sauter dans la bonne échappée"

Le nouveau médaillé d'argent est ensuite revenu sur le déroulé de la course, lui qu'on a vu à l'attaque très tôt. "Une course longue et dure est meilleure pour moi. C'est pourquoi je suis parti en échappée tôt. Quand je suis retombé dans le groupe des dix-sept dans le final, j'ai commencé à penser que je pouvais lutter pour le podium. J'ai alors demandé ce que je pouvais faire pour Mathieu van der Poel et il m'a dit de sauter dans la bonne échappée", a dit van Baarle avant de revenir sur le final qui l'a vu régler un petit groupe au sprint. "Je savais que je n'étais pas le plus rapide, mais ce n'était pas un sprint à l'arrêt et ils ont commencé assez tôt. C'était à mon avantage. Après cinquante mètres, ils se sont assis puis j'ai accéléré et j'ai pu les dépasser. Cela faisait un moment que les Pays-Bas n'avaient pas gagné de médaille et je suis heureux d'être celui qui la ramène", a conclu le Néerlandais.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Robin POIROT

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité