Mondiaux
Mondiaux - Tim Wellens : 'La dernière montée sera décisive' Photo : Sirotti

Mondiaux - Tim Wellens : "La dernière montée sera décisive"

Kevin de Weert, sélectionneur de l'équipe belge a dévoilé sa liste de coureurs et coureuses pour les Mondiaux d'Innsbruck pour la dernière semaine de septembre. Plusieurs leaders d'envergure ont été alignés par l'ancien coureur de la Quick-Step. Tiesj Benoot, auteur d'un excellent début de saison (vainqueur des Strade Bianche) sera de ceux là, bien que le jeune coureur de 24 ans soit encore perturbé par quelques pépins physiques sur le Tour d'Espagne qu'il dispute en ce moment comme il l'a déclaré via sa formation Lotto-Soudal : "En ce moment, je souffre encore un peu ici à la Vuelta après ma chute au Tour. J'espère qu'avec le jour de repos d'aujourd'hui et le contre-la-montre de demain, mon corps pourra récupérer un peu. C'est un parcours très difficile à la Vuelta, avec de nombreux mètres d'altitude. C'est aussi une course difficile, difficile à simuler lors de l'entraînement. J'espère pouvoir bénéficier de la Vuelta dans les semaines à venir, également aux championnats du monde. Je suis impatient de défendre mon pays. En tant que Belges, nous n'avons pas besoin d'attendre la dernière ascension pour essayer quelque chose, nous devons rejoindre les mouvements plus tôt. Je vais devoir attendre ce que je ressens après la Vuelta pour déterminer mon rôle exact. J'espère obtenir une super compensation après la Vuelta."

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Autre coureur qui jouera les premiers plans, Greg Van Avermaet. Si le profil d'Innsbruck semble être sur le papier un peu trop long et raide pour le coureur de Lokeren, celui-ci a déjà prouvé ses qualités sur des pentes longues et répétées, notamment sur la première étape alpestre du Tour de France. Une chose est sûre, "GVA" ne sera pas là pour beurrer les sandwiches et devrait au minimum aider grandement ses deux autres leaders, lui qui sort d'un week-end plutôt frustrant au Quebec.

Enfin Tim Wellens représentera la troisième pièce maîtresse de l'échiquier de De Weert. Parmi les trois, c'est sans conteste celui qui a montré la meilleure régularité cette saison : Vainqueur du Tour d'Andalousie (février), maillot vert et 5ème de Paris-Nice (mars), une étape sur le Giro (mai) et une victoire au général sur le Tour de Wallonie (août). Le Trudonnais semble depuis un peu plus d'un an avoir élargi son registre au départ calé sur celui de puncheur pour devenir un coureur à l'aise dans les bosses plus longues. Sera-il au rendez-vous face aux mastodontes de la montagne prévus en Autriche ? Le coéquipier de Tiesj Benoot chez Lotto-Soudal s'est exprimé sur sa sélection : "Nous allons en Autriche avec quatre leaders. En théorie, je suis celui qui peut attendre le plus longtemps. Tiesj Benoot et Dylan Teuns peuvent attaquer plus tôt dans la finale. Et nous avons aussi Greg Van Avermaet dans notre sac. Avec ce quatuor, nous avons un effectif solide pour pouvoir jouer le final. Les quatre autres coureurs joueront certainement leur rôle dans la période qui précède cette finale." 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Le parcours du Tour de France 2020 vous plaît-il ?







Partenaires