Mondiaux
Mondiaux - Les Mondiaux en Suisse annulés, l'UCI cherche un plan B Photo : @UCI_cycling

Mondiaux - Les Mondiaux en Suisse annulés, l'UCI cherche un plan B

C'était dans l'air depuis vendredi dernier et c'est désormais officiel. Les Championnats du monde à Aigle-Martigny (20-27 septembre) en Suisse sont annulés en raison des mesures restrictives liées au Covid-19 en Suisse. L'information a été révélée par RTS et confirmée par l'UCI. "Le Comité d'Organisation des Championnats du Monde Route UCI 2020 à Aigle-Martigny a pris acte de l'arrêt du Conseil Fédéral Suisse concernant les mesures visant à lutter contre la pandémie COVID-19 dans des circonstances particulières, qui stipule que les événements majeurs avec plus de 1000 les visiteurs ou impliquant plus de 1000 personnes ne sont pas autorisés jusqu'au 30 septembre 2020", a déclaré l'instance internationale dans un communiqué. L'UCI se laisse toutefois jusqu’au 1er septembre pour trouver une nouvelle destination en Europe sur un circuit similaire que celui d’Aigle-Martigny.

Vidéo - David Lappartient s'exprime sur l'annulation des Mondiaux

Une quarantaine imposée en Suisse pour 45 pays

Les autorités suisses ont mis place un dispositif sanitaire strict pour les voyageurs arrivant en provenance de quarante-cinq pays. "L'organisation des Championnats du Monde Route UCI 2020 à Aigle et Martigny est impossible et aussi parce que depuis le 8 août plus de 45 pays sont soumis à une quarantaine à l'entrée en Suisse, ce qui ne donnerait pas à l'épreuve la reconnaissance nécessaire et ne permettrait pas à beaucoup de les 1200 coureurs, des Juniors aux Elite, issus de 90 pays, l'occasion de venir défendre leurs chances. Avec onze courses sur huit jours, la spécificité d'une course sur circuit sur route en termes de distanciation sociale et d'affluence de spectateurs constitue un obstacle insurmontable aux contraintes importantes", poursuit l'UCI.

 

 

"Nous avons travaillé dur pour livrer un événement magnifique sur un circuit extraordinaire"

Les organisateurs des mondiaux, Grégory Devaud et Alexandre Debons, ont confié être "tristes et déçus. Nous avons travaillé dur pendant plus de deux ans pour livrer un événement magnifique sur un circuit extraordinaire. [...] Nous nous rendons compte que la situation sanitaire nationale et mondiale nécessite des mesures de précaution et nos pensées vont à tous ceux qui sont touchés par ce virus". Un temps évoqué, les Championnats du monde ne se tiendront pas au Qatar ou aux Emirats Arabes Unis, David Lappartient, le président de l'Union Cycliste Internationale (UCI), ayant démenti cette rumeur il y a quelques semaines. Les Mondiaux devaient démarrer le 20 septembre - jour de la dernière étape du Tour de France (29 août-20 septembre) - par le contre-la-montre Elites Hommes.

 

David Lappartient : "L'UCI travaille à une solution alternative"

Le président de l’instance internationale a affirmé que l’UCI allait trouver une autre destination pour assurer la tenue des Championnats du monde. "Ceci conduit naturellement à l’UCI à trouver une solution alternative. Je vais donc travailler dès aujourd’hui à garantir la tenue des Championnats du monde, si possible, sur un circuit aussi escarpé que celui d’Aigle-Martigny. Nous allons travailler à le relocaliser en Europe. Nous prendrons la décision finale au plus tard le 1er septembre prochain", conclut David Lappartient.

 

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité