Mondiaux
Mondiaux - Alaphilippe : 'Les Mondiaux ce n'est que du bonus' Photo : @GPCQM | J.Startt

Mondiaux - Alaphilippe : "Les Mondiaux ce n'est que du bonus"

Auteur d'une saison au-delà de ses objectifs (vainqueur de Milan-San Remo et de la Flèche Wallonne, et porteur du maillot jaune pendant 14 jours sur le Tour de France), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) aborde les Championnats du monde du Yorkshire (du 22 au 29 septembre prochain) "détendu et sans aucune pression". Le Français de 27 ans, qui s'alignera ce week-end sur les classiques canadiennes, estime que cette course n'est que du bonus dans sa saison même si le numéro un mondial vise le titre.

Quand Franck raconte son cousin Julian Alaphilippe

"C’est mon état d’esprit en ce moment : détendu et sans aucune pression malgré ce qu’on peut imaginer avec le Mondial qui arrive très bientôt. C’est que du bonus même si bien sûr je suis toujours attiré par la victoire : je cours et je me prépare pour gagner. Ça n’a pas été facile de remettre en route après le Tour mais ce qui m’a vraiment motivé c’est d’avoir le Championnat du monde dans un coin de ma tête et le Tour de Lombardie. Ce sont mes deux gros derniers objectifs de l’année mais ce sera vraiment que du bonus. Ce ne sera pas non plus une catastrophe si je passe à côté. Je viens de réaliser la plus belle saison de ma carrière jusqu’ici, qui restera peut-être comme la plus belle : j’ai gagné tout ce que je voulais, j’ai réalisé tous les objectifs que je m’étais fixés", explique Julian Alaphilippe dans des propos rapportés par Ouest-France.

 

Julian Alaphilippe est au Canada pour les GP de Québec et de Montréal...

En attendant, Julian Alaphilippe est au Canada pour les Grand Prix de Québec et de Montréal. Cette 10e édition des GPCQM présente un tableau relevé avec Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France en 2018 et deuxième en 2019, Michael Matthews, tenant du titre du GP de Québec et de MontréalVincenzo Nibali et Greg Van Avermaet (médaillé d’or olympique).

Concernant Julian Alaphilippe qui y prépare lui aussi les Mondiaux au Yorkshire... ! Très actif lors du Tour d'Allemagne, le Français espère confirmer sa montée en puissance en vue des Championnats du monde. S'il n'a pas vraiment brillé sur les classiques canadiennes lors de ses précédentes participations, à l'exception d'une 10e place à Montréal en 2016, le n°1 mondial a les qualités pour jouer un rôle important lors de ces épreuves. D'autant plus qu'il évoluera au sein d'un collectif Deceuninck-Quick Step redoutable. Kasper AsgreenDries DevenynsRemco EvenepoelMikkel HonoréEnric Mas et Pieter Serry entoureront le Montluçonnais.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Que retenez-vous le plus du 74e Tour d'Espagne ?










Partenaires