Liège-Bastogne-Liège
Liège-Bastogne-Liège - Valentin Madouas : «Un Top 10, mon objectif» Photo : Sirotti

Liège-Bastogne-Liège - Valentin Madouas : «Un Top 10, mon objectif»

Au contraire de nombreuses équipes, la Groupama-FDJ ne se présentera pas sur Liège-Bastogne-Liège (4 octobre) avec le même collectif qu'à la Flèche Wallonne puisque William Bonnet remplace Sébastien Reichenbach. Malgré ce changement, la formation française sera menée par Valentin Madouas. 11e au sommet du Mur de Huy, le Breton est en confiance et veut réaliser un bon résultat dimanche. Le jeune tricolore de 24 ans s'appuiera sur Rudy MolardBruno Armirail, Matthieu Ladagnous, Anthony Roux et Romain Seigle pour performer sur la Doyenne des Classiques.

Vidéo - Valentin Madouas lors du Tour de France 2020

"Mercredi, sur la Flèche Wallonne, je termine vraiment aux portes du Top 10. Si je pense que j’aurais pu entrer dans les 10 premiers, je crois aussi que je n’avais pas pu récupérer suffisamment du Mondial pour viser beaucoup mieux. Mais les sensations étaient très bonnes, et ces quelques jours à l’hôtel me seront bénéfiques. Je pense pouvoir passer ce pallier qui me prive d’une meilleure place mercredi. Je me sens confiant, cette course m’inspire toujours autant. J’espère vraiment être présent dans le final, et pouvoir m’y exprimer. Le Top 10 sera mon objectif", explique Valentin Madouas à sa formation.

 

Pineau : "Je peux vous dire que je suis confiant"

L'encadrement de Groupama-FDJ croît aux chances du Breton et de son coéquipier Rudy Molard sur la classique belge. "Après ce que j’ai vu mercredi, je peux vous dire que je suis confiant : les gars sont dedans [...] D’un point de vue sportif, nos ambitions s’axeront autour de Rudy et Valentin, dans le sens de ce qu’on a mis en place depuis la Flèche Wallonne. Avant cela, dans les différents ‘étages’ de la course, chacun aura un rôle précis et déterminant. Comme à la Flèche, le placement sera primordial mais la donnée en plus reste les 260 kilomètres de course. Le positionnement ne suffira pas, il faudra de l’endurance et les jambes, tout simplement. Valentin a montré par le passé qu’il n’était pas effrayé par les longues distances et Rudy est très très fort", conclut le directeur sportif Franck Pineau.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité