Kuurne-Bruxelles-Kuurne - Mads Pedersen gagne, Turgis 2e, Pidcock 3e
Kuurne-Bruxelles-Kuurne
Photo : @INEOSGrenadiers

Kuurne-Bruxelles-Kuurne - Mads Pedersen gagne, Turgis 2e, Pidcock 3e

Au lendemain du succès de Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) sur l'Omloop Het Nieuwsblad, Mads Pedersen (Trek-Segafredo) a remporté ce dimanche Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Membre d'un groupe d'une trentaine de coureurs qui a repris Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) - qui avait attaqué à 85 kilomètres du but - et quatre autres coureurs à 2 kilomètres de l'arrivée, le Danois s'est imposé au sprint devant le Français Anthony Turgis (Team Total Direct Energie) et le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers).

Vidéo - Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2021 - Mads Pedersen s'impose

 

Du beau monde dans le top 10, la déveine de Bryan Coquard

Matteo Trentin (UAE-Team Emirates) et Jenthe Biermans (Israel Start-Up Nation) terminent respectivement quatrième et cinquième, tandis que Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), Nils Politt (BORA-hansgrohe) et Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team) complètent le top 8 du jour. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a terminé dans un groupe qui a franchi la ligne avec 1'50" de retard sur le premier peloton. Présent pour sa part dans le premier groupe, Bryan Coquard (B&B Hotels) a été très malchanceux puisqu'il a été victime d'une crevaison dans les derniers instants de la course.

 

85 kilomètres de l'arrivée... Mathieu van der Poel attaque !

Conformément à un scénario des plus classiques, six coureurs composent l'échappée du jour. On retrouve ainsi à l'avant Maciej Bodnar et Patrick Gamper (BORA-hansgrohe), Ludwig De Winter (Intermarché-Wanty-Gobert), Artyom Zakharov (Astana-Premier Tech), Jonas Iversby Hvideberg (Uno-X Pro Cycling Team) et Tom Paquot (Bingoal-Wallonie Bruxelles). Obtenant jusqu'à plus de 7 minutes d'avance, le groupe des six voit ensuite petit à petit son avance diminuer, cette dernière étant de 3'30 à 85 kilomètres de l'arrivée. 

Et c'est à ce moment que Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) décide - déjà ! - de passer à l'offensive dans une bosse. Suivi par Jhonatan Narvaez (INEOS Grenadiers), le Néerlandais se lance prématurément dans la bagarre. Très efficaces, les deux hommes creusent rapidement l'écart sur le peloton, tout en se rapprochant à grande vitesse des six coureurs de tête. Au pied du Vieux Quaremont (km 138), l'avant-dernière difficulté de la journée, Mathieu van der Poel et Jhonatan Narvaez sont ainsi revenus à moins de 30 secondes des échappés de la première heure, tandis que le peloton est pointé à 2 minutes.

 

Mathieu Van der Poel revient sur les échappés, les autres favoris haussent le rythme

Un peloton dans lequel certains favoris commencent à se montrer, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) puis Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) accélérant le rythme, avec des coureurs comme John Degenkolb (Lotto Soudal), Matteo Trentin (UAE-Team Emirates), Oliver Naesen et Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team), Anthony Turgis (Team Total Direct Energie), Soren Kragh Andersen et Tiesj Benoot (Team DSM), Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), Bryan Coquard (B&B Hotels) ou encore Nils Politt (BORA-hansgrohe) dans leurs roues. À l'avant, il y a désormais huit coureurs dans le groupe de tête, Van der Poel et Narvaez ayant raccroché les bons wagons.

Le Néerlandais et l'Équatorien ne restent cependant pas longtemps avec les premiers courageux du jour puisque le Kluisberg leur permet de lâcher tous leurs nouveaux compagnons, sauf le jeune Norvégien Jonas Iversby Hvideberg (22 ans), qui parvient à s'accrocher dans la montée, puis Artyom Zakharov et Patrick Gamper, qui reviennent quelques instants plus tard. Dans le peloton, c'est Dylan Teuns (Bahrain Victorious) qui fait la plus belle impression, le Belge prenant quelques longueurs d'avance dans les pourcentages les plus difficiles avant de voir les autres favoris revenir sur lui.

 

Le peloton reprend tout le monde à 2 bornes de l'arrivée

À 50 kilomètres de l'arrivée, et alors qu'il ne reste plus aucune difficulté à franchir, les cinq coureurs de tête possèdent 45 secondes d'avance sur un groupe d'une vingtaine de coureurs - ceux cités précédemment - dont ne fait plus partie le Français Clément Russo (Team Arkéa Samsic), qui est victime d'un problème mécanique alors qu'il avait accompagné les meilleurs dans les deux dernières difficultés du parcours. C'est ensuite à un combat entre trois groupes auquel on assiste, les cinq hommes de tête résistant fort bien aux poursuivants, tandis que le gros du peloton - avec notamment Stefan Küng (Groupama-FDJ), Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) - est loin d'être battu.

Tous ces coureurs reviennent même sur le deuxième groupe à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, mais il reste encore cinq coureurs à rattraper, et ces derniers ne capitulent pas ! Emmené par un Mathieu van der Poel qui fait une très forte impression et sublime ses compagnons de fugue, le groupe dans lequel figure également Narvaez, Gamper, Zakharov et Hvideberg ne faiblit pas dans les derniers kilomètres, l'écart sur le peloton - dans lequel n'est plus Bryan Coquard, victime d'une crevaison - étant de 15 secondes à 4 kilomètres de l'arrivée. Mais ils doivent finalement s'avouer vaincus à 2 bornes de Kuurne, un sprint venant donc conclure cette 73e édition. Bien caché durant toute la course, Mads Pedersen (Trek-Segafredo) surgit alors au bon moment et vient priver Anthony Turgis (Team Total Direct Energie), deuxième derrière le Danois, d'un succès de prestige.

Classement général

1DANPEDERSEN MadsTrek-Segafredo4h37'04"
2FRATURGIS AnthonyTotal Direct Energiem.t.
3GBRPIDCOCK ThomasINEOS Grenadiersm.t.
4ITATRENTIN MatteoUAE Team Emiratesm.t.
5BELBIERMANS JentheIsrael Start-Up Nationm.t.
6ITACOLBRELLI Sonny Bahrain Victoriousm.t.
7ALLPOLITT NilsBora-Hansgrohem.t.
8BELVAN AVERMAET GregAG2R Citroenm.t.
9BELVAN LERBERGHE BertDeceuninck-Quick Stepm.t.
10NORRESELL Erik NordsaeterUno-X Pro Cyclingm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité