JO Tokyo - Thomas Voeckler : «On aura une équipe d'outsiders»
JO Tokyo
Photo : Sirotti

JO Tokyo - Thomas Voeckler : «On aura une équipe d'outsiders»

Thomas Voeckler a dévoilé ce vendredi les noms des coureurs qui représenteront la France lors des Jeux olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août). Le sélectionneur tricolore a notamment dû composer avec l'absence de sa meilleure carte, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). "Après le forfait de Julian, le mot d'ordre, c'était "s'adapter". Ça s'est fait avec anticipation, en tenant compte de la stratégie que j'ai envie de mettre en place et du parcours, et puis en concertation avec les coureurs et leurs entraîneurs et en restreignant le nombre de candidats selon les enseignements délivrés par ce début de saison", déclare-t-il dans un entretien accordé à L'Equipe.

Vidéo - David Gaudu disputera les Jeux olympiques de Tokyo !

 

"On arrivera avec de l'humilité mais aussi de l'ambition"

Avec l'absence du champion du monde, Thomas Voeckler compte désormais sur des coureurs comme David Gaudu (Groupama-FDJ) et Guillaume Martin (Cofidis) pour faire briller la France au Japon. "Avec un tel parcours, si vous avez Alaphilippe à 100 % dans votre équipe, sans faire offense aux coureurs retenus, ce n'est pas du tout la même stratégie. Il a fallu modifier la stratégie et la composition. Des coureurs comme David Gaudu et Guillaume Martin auraient peut-être été là aux côtés de Julian, mais pas dans le même rôle qu'aujourd'hui. Sur ce parcours, Julian leur est supérieur. Ils auront donc des ambitions qu'ils n'auraient pas eues si Julian avait été au départ", explique l'ancien porteur du maillot jaune.

Le sélectionneur national a déjà un plan dans la tête pour la course en ligne des Jeux olympiques de Tokyo, le samedi 24 juillet prochain. "J'ai une idée précise dans ma tête. C'est tout l'intérêt de composer une sélection. Maintenant, quatre des cinq coureurs sont sur le Tour et la route est encore longue jusqu'à Paris. Il peut se passer beaucoup de choses. Quand on voit les clients autour, on n'est pas favoris. On arrivera avec de l'humilité mais aussi de l'ambition. C'est une équipe d'outsiders qui a confiance en ses moyens et ne s'interdira rien", assure-t-il.

 

"On a la conviction que Rémi Cavagna peut jouer une médaille"

Pour l'épreuve du contre-la-montre (28 juillet prochain), Thomas Voeckler a décidé de faire confiance à Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step). "On a la conviction qu'il peut jouer une médaille et on le mettra dans les meilleures dispositions, on jouera cette chance à fond. Avec Alaphilippe, on aurait peut-être fait une croix sur le chrono pour disposer d'un coureur en plus sur la course en ligne, mais attention, Rémi est capable de donner un sacré coup de main quand même. Ce qui est sûr, c'est que la priorité pour lui, c'est le contre-la-montre", conclut l'ancien coureur professionnel.


La France en cyclisme sur route pour les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août)

Course en ligne Hommes

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step)

Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team)

David Gaudu (Groupama-FDJ)

Kenny Elissonde (Trek-Segafredo)

Guillaume Martin (Cofidis)

 

Contre-la-montre Hommes

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step)

 

Course en ligne et contre-la-montre Femmes

Juliette Labous (Team DSM)

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Selon vous, le retour à la compétition de Thibaut Pinot va t-il être concluant ?







Partenaires

Publicité
Publicité