JO Tokyo  - Geraint Thomas : «Il n'y a pas de question d'ego»
JO Tokyo
Photo : @INEOSGrenadiers

JO Tokyo - Geraint Thomas : «Il n'y a pas de question d'ego»

Victime d'une lourde chute sur les routes du Tour de FranceGeraint Thomas n'a pas pu afficher son meilleur niveau. Mais quelques jours après l'arrivée à Paris, le Gallois compte bien montrer toute l'étendue de son talent lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Au sein d'une équipe britannique qui a fière allure, le coureur de la INEOS-Grenadiers devra composer avec les frères Yates et Tao Geoghegan Hart. L'ancien vainqueur du Tour de France a tenu à revenir auprès de nos confrères de CyclingNews sur l'entente de la sélection mais aussi sur ses attentes.

Vidéo - Geraint Thomas visera une médaille aux JO

 

Qui va devenir champion olympique sur route samedi à Tokyo ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

"Nous avons notre plan"

"C'est une équipe forte sur le papier, nous connaissons tous la meilleure façon de faire, mais tout dépend du jour et de comment les gens se sentent avec la chaleur et l'humidité. Tao (Geoghegan Hart) et moi-même sommes sortis du Tour, Simon (Yates) a chuté et pour Adam (Yates), c'était dans sa ligne de mire ces derniers mois. C'est une préparation légèrement différente, mais l'essentiel est qu'il n'y a pas question d'ego et que nous communiquons, nous avons notre plan et nous essayons de l'exécuter correctement. Avec de si petites équipes, beaucoup de choses peuvent arriver, tant de choses peuvent aller mal et tant de choses peuvent aller bien", a soutenu Geraint Thomas.

 

 

"Ce n'est pas une loterie mais il faut un peu de chance"

"Nous avons parcouru les deux dernières ascensions et elles sont difficiles. La chaleur et l'humidité vont s'ajouter à cela, 230 km et cette dernière montée est une vraie montée. Elle est raide et difficile et vous devrez bien la monter pour ne pas exploser. Ce sera une course d'usure et les coureurs sortiront par l'arrière plutôt que par de grandes attaques. Ce n'est pas une loterie mais il faut un peu de chance", a ajouté le Britannique de la INEOS-Grenadiers.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Theo CHEVALIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur est votre favori pour la Clasica San Sebastian ?



















Partenaires

Publicité
Publicité