JO 2024 - La parité Femmes/Hommes sera de mise aux JO de Paris 2024
JO 2024
Photo : @Paris2024

JO 2024 - La parité Femmes/Hommes sera de mise aux JO de Paris 2024

Suivant un objectif que s'est lancé le Comité international olympique (CIO) et qui va bien au-delà du monde du sport, l'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé ce lundi soir que les Jeux olympiques de Paris 2024 seraient les premiers à offrir une parité totale entre les hommes et les femmes.

Vidéo - L'UCI de David Lappartient a adapté ses quotas

 

Lappartient : "Un autre grand pas en avant qui rend justice à notre Fédération et à notre sport"

Ainsi, et grâce à une nouvelle répartition des quotas, 257 coureurs et 257 coureuses participeront à ces JO, cette parité valant également pour tous les sports qui seront pratiqués dans un peu plus de trois ans et demi. Pour rappel, cette répartition équitable entre hommes et femmes aux JO pour le cyclisme sera déjà d'actualité pour ceux de Tokyo 2021 dans les disciplines du VTT, du BMX et du BMX Freestyle, la route et la piste rejoignant donc leurs consoeurs lors de la prochaine olympiade. Président de l'UCI, David Lappartient s'est exprimé suite à cette annonce.

"Cela nous apporte une grande satisfaction d'atteindre ce qui est un objectif clé de notre Agenda 2022. La parité hommes-femmes aux Jeux Olympiques de Paris 2024 envoie un message fort à nos athlètes et à la société dans son ensemble. L'UCI est engagée dans une politique de représentation égale des femmes et des hommes, tant sur le terrain que dans la gouvernance. Suite à l'introduction d'un salaire minimum pour les coureuses professionnelles, entre autres développements, c'est un autre grand pas en avant qui rend justice à notre Fédération et à notre sport et dont je suis particulièrement fier. Je tiens à remercier le CIO pour son soutien, à un moment où les Fédérations Internationales doivent faire un effort pour adapter l'organisation des Jeux Olympiques aux exigences du jour." Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse rédigé par l'UCI.

 

Le cyclisme atteint la parité totale entre les sexes en termes de nombre d'athlètes aux Jeux Olympiques Paris 2024

L'Union Cycliste Internationale (UCI) a le plaisir d'annoncer qu'un nombre égal de cyclistes féminins et masculins participeront aux Jeux Olympiques de Paris 2024 . Cette évolution a été confirmée plus tôt dans la journée, lorsque la commission exécutive du Comité international olympique (CIO) s'est réunie pour discuter et approuver le programme des événements pour les Jeux. L'égalité femmes-hommes est l'un des objectifs de l'Agenda 2022 de l'UCI, la feuille de route de la Fédération pour le développement de notre sport.

Au total, 514 athlètes participeront aux épreuves cyclistes de Paris 2024, avec une répartition égale entre les femmes et les hommes. Une première dans l'histoire olympique de notre sport, cette parité a été réalisée grâce aux changements apportés aux quotas d'athlètes pour les disciplines cyclistes. Ayant déjà été atteint en VTT, BMX Racing et BMX Freestyle Park au programme Tokyo 2020, la parité hommes-femmes est désormais une réalité pour le cyclisme sur route et sur piste également .

Les plus gros changements viennent sur la route, où 90 athlètes de chaque sexe s'affronteront à Paris 2024, grâce au transfert de certains quotas masculins aux femmes et au quota pour la discipline légèrement réduitIl s'agit d'un développement historique pour la route, qui est au programme olympique depuis les Jeux inauguraux de l'ère moderne en 1896. Les quotas alloués aux coureuses sont passés de 45 à Los Angeles 1984, lorsque le cyclisme sur route féminin a fait ses débuts olympiques, à 67 à Athènes 2004 et sont restés inchangés jusqu'à Tokyo 2020. Après avoir culminé à 184 à Atlanta en 1996, les quotas masculins sont tombés à 145 en 2004, puis 130 en 2020, avant la parité en 2024.

La parité hommes-femmes a été atteinte dans le cyclisme sur piste grâce principalement à l'octroi de sept places supplémentaires aux participants au sprint par équipe féminin, le nombre de coureuses dans les équipes de sprint féminines passant de deux à trois, soit le même que les hommes. En conséquence, 95 femmes et 95 hommes participeront aux épreuves de cyclisme sur piste à Paris 2024. Comme la route, la piste est au programme olympique depuis 1896. Un pas de plus vers la parité hommes-femmes avait déjà été franchi avec l'introduction de la Madison féminine à Tokyo 2020.

Il convient de souligner que ce développement important pour notre sport vient à un moment où le nombre d'athlètes participant aux Jeux est réduite dans tous les sports différents, conformément aux recommandations du Programme olympique du CIO 2020. Le cyclisme aura donc 14 places de moins à Paris 2024, une réduction qui touche le vélo de route et le VTTCette baisse modérée sera en partie compensée par l'attribution d'une place supplémentaire au cyclisme sur piste et de six au BMX Freestyle Park, le nombre d'athlètes participant aux épreuves de style libre masculin et féminin passant de neuf à 12.

Avec ses deux disciplines de longue date, le cyclisme sur route et sur piste, rejointes par le VTT (XCO) en 1996, le BMX Racing en 2008 et le BMX Freestyle Park en 2020, le cyclisme est le troisième sport en importance au programme olympique, avec un total de 22 épreuves. Malgré la modeste diminution des quotas, cela continue d'être le cas, toutes les épreuves et les disciplines cyclistes présentes à Tokyo 2020 étant maintenues à Paris.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur est votre favori pour la Clasica San Sebastian ?



















Partenaires

Publicité
Publicité