ITW - Vincent Lavenu : «On ne va pas laisser tomber le Tour de France»
ITW
Photo : @YvesPerretMedia

ITW - Vincent Lavenu : «On ne va pas laisser tomber le Tour de France»

Vincent Lavenu, le manager général d'AG2R-Citroën, s'est exprimé en conférence de presse à l'occasion de la présentation de son équipe pour la saison 2021. Une saison synonyme de grands changements pour la formation française avec l'arrivée d'un nouveau sponsor, le départ de sa figure historique Romain Bardet et les recrutements de coureurs comme Greg Van Avermaet et Bob Jungels"C'est vrai que le recrutement tel qu'il a été fait nous laisse penser qu'on va être acteur majeur sur les Classiques, mais ce n'est pas pour ça qu'on renonce au Tour de France", prévient Lavenu. 

Vidéo - Vincent Lavenu : "On espère gagner un Monument"

 

"Le Tour reste notre objectif majeur, mais on ne va pas jouer le top 5 du général"

"On sait trop l'importance, l'impact de la réussite du Tour. D'ailleurs pour nous, cette année, sans avoir fait une saison extraordinaire, l'impact de la victoire de Nans Peters et le maillot à pois porté pendant plus de quinze jours par Benoît Cosnefroy ont été essentiels dans les retours. Donc le Tour reste notre objectif majeur, en sachant qu'on ne va pas jouer le top 5 du classement général", ajoute Lavenu. "Mais on va exploiter tout ce qu'on pourra exploiter pour briller sur le Tour de France, évidemment. Après, on a une équipe solide et on espère gagner un Monument, il faut être ambitieux, on a les billes pour ça. Donc on va tout faire pour briller au plus haut niveau, remporter des Classiques, si possible un Monument, mais surtout, on ne va pas laisser tomber le Tour car on en connaît trop l'importance."

 

"Greg Van Avermaet était numéro un mondial en 2017"

Vincent Lavenu a ensuite évoquer les arrivées de Greg Van Avermaet et Bob Jungels, qui formeront avec Benoît Cosnefroy et Oliver Naesen un quatuor redoutable sur les Classiques. "Greg Van Avermaet, en dehors de 2020, a toujours terminé dans le top 10 mondial ces dix dernières années. Il était même numéro un mondial en 2017. Bob Jungels aussi est un gros coureurs au niveau mondial L'un des éléments essentiels pour l'intégration d'un coureur de haut niveau, c'est qu'il soit exemplaire. Le leader doit se comporter en leader, notamment dans son exemplarité, son comportement, sa posture. Et je n'ai pas du tout d'inquiétudes avec Greg ni avec Bob, ce sont des grands professionnels et ils savent ce qu'on attend d'eux. On a quatre leaders affirmés, chacun aura sa place même si à certains moments on va les associer. C'est toujours bien d'avoir deux ou trois leaders sur les très grandes courses, ça permet d'avoir plusieurs atouts dans sa manche", assure Lavenu.

 

"Sur le Tour, notre tactique va changer par rapport aux autres années"

Ces quatre leaders pourraient très bien se retrouver ensemble sur le Tour de France, où ils pourraient tous avoir leur carte à jouer sur certaines étapes puisque l'équipe AG2R-Citroën ne jouera pas le général contrairement aux saisons précédentes. "Ces dernières années, c'est vrai que tout tournait un peu autour de Romain Bardet, et il le méritait. On avait concentré l'équipe sur le classement général du Tour et c'était normal. Tout le monde, le public, les journalistes, les sponsors, attendait qu'un Français puisse gagner le Tour, et on s'était inscrit dans cette logique là. Aujourd'hui, c'est tout autre, en plus on aura un Tour de France un peu différent de ce qui était proposé ces dernières années, il va y avoir beaucoup d'étapes piégeuses, pour puncheurs, et je pense qu'il y aura quelque chose à faire pour prendre le maillot jaune en Bretagne ou créer des mouvements sur les étapes intermédiaires", explique Lavenu.

"Évidemment, on le sait très bien, il faut gagner au moins une étape sur le Tour, et on a réussi à le faire en 2020. C'était un moment fort, je crois que c'était notre 18e victoire d'étape depuis la création de l'équipe. Donc l'objectif ce sera ça, on ne va pas négliger le classement général mais on aura une équipe de guerriers qui seront capables de créer des mouvements. La tactique va changer par rapport à ce qu'on faisait les autres années", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le Tour du Pays basque ?



















Partenaires

Publicité
Publicité