ITW
ITW - Romain Bardet : «Pourquoi pas prolonger ma saison si ça va...» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Romain Bardet : «Pourquoi pas prolonger ma saison si ça va...»

Le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a annoncé ce vendredi son retour à la compétition à l'occasion de la Flèche Brabançonne (7 octobre) et Paris-Tours (11 octobre). Il devrait s'agir de ses dernières courses sous les couleurs de la formation de Vincent Lavenu. Dans une interview vidéo, le Français revient sur sa période de convalescence à la suite de sa chute sur la 13e étape du dernier Tour de France, qui l'avait contraint à l'abandon et qui lui avait occasioné une commotion cérébrale.

Vidéo - Romain Bardet reprendra à La Flèche Brabançonne

 

"J'ai senti que je commençais à récupérer"

"Dans mon esprit c'était assez clair, quand c'est arrivé, le compte à rebours était lancé parce que je voulais vraiment essayer de recourir cette année en prenant toutes les précautions nécessaires pour s'assurer que je ne me mettais pas en danger. Hormis les cinq premiers jours qui étaient difficiles, j'ai observé une période de 10 jours d'inactivité. J'ai senti que je commençais à récupérer et que le sport commençait à me manquer vraiment", a d'abord expliqué Bardet.

Le natif de Brioude a pu suivre un programme de reprise personnalisé avec le club de Rugby de Clermont-Ferrand, ce qui a accéléré sa convalescence : "J'ai aussi eu beaucoup de chance d'avoir été suivi au jour le jour avec l'ASM à Clermont. On voyait l'évolution de mes symptômes. C'est la reprise progressive hors vélo qui m'a permis d'aller mieux au fil des jours et puis on avait pas trop d'autres solutions, le dernier délai au niveau des Classiques arrive rapidement. Déjà, je faisais le deuil des vraies ardennaises, il y avait un délai incompressible de trois semaines sans effort maximal. Le 7 octobre, ça fera un petit mois, c'est de toute façon le délai minimum imposé pour éviter les conséquences suite à mon accident."

 

"La Vuelta ? Cela ne rentre pas dans le plan qu'on s'est fixé"

S'il compte donc disputer certaines courses en fin de saison, Bardet ne disputera pas de deuxième Grand Tour cette saison à l'occasion du Tour d'Espagne (20 octobre - 8 novembre) : "La Vuelta ? Non, ça ne rentre pas du tout dans le plan qu'on s'était fixé. Je voulais finir la saison sur des Classiques, on verra, j'étais dans l'inconnu, ce sera sans aucune ambition personnelle. Pourquoi ne pas prolonger si ça va normalement. Si je vois que je ne suis pas du tout au niveau sur les deux courses, Paris-Tours sera sûrement ma fin de saison. Je ne me projette pas trop pour l'instant."

Il évoque ensuite les courses à venir de fin de saison, même s'il admet ne pas savoir vraiment où son niveau se situe : "J'ai fait mon premier entraînement de 5 heures à l'extérieur en début de semaine. Le reste du temps c'était du home trainer où on n'a aucune sensation donc je me suis dit que ça allait être compliqué. Après, j'ai pu bénéficier de quatre mois de préparation, je ne suis pas vraiment reparti de zéro et petit à petit je sens que ça revient. Je vais être loin de mon meilleur niveau, loin de celui auquel j'ai quitté le Tour. J'espère que ce sera suffisant pour être sur les courses, pour courir et retrouver cette adrénaline là."

 

"Finir sur une autre image qu'un abandon"

Romain Bardet rejoindra l'équipe Sunweb l'an prochain. Du coup, il voulait quitter la formation AG2R La Mondiale sur une bonne note, ce qui l'a aussi poussé à un retour. "Il y a eu deux choses, le fait de se dire qu'il n'y a pas de soucis, qu'au niveau de la santé le docteur m'a dit qu'après 3 semaines, il n'y aura pas de soucis. L'an dernier, j'avais fait l'erreur de reprendre trop tôt après ma chute en Catalogne qui m'avait mis ma saison à l'envers et j'avais subi une commotion qu'on m'avait pas détecté à l'époque. C'est vrai qu'avec le recul de ce qui m'est arrivé cette année, je relis l'épisode de la saison dernière sous un tout autre angle. Là, on l'a pris en charge totalement différemment cette année et les dix jours de repos m'ont permis de ne ressentir aucune séquelle. Si tout allait bien, ma volonté était de finir sur une autre image qu'un abandon sur une course. Cela aurait été très réducteur par rapport à ce qu'on a vécu avec l'équipe. Dans mon quotidien, j'ai mis des choses en place pour revenir tout simplement", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité