ITW
ITW - Rémi Cavagna : 'Paris-Roubaix en décembre ? Pas de souci' Photo : Sirotti

ITW - Rémi Cavagna : "Paris-Roubaix en décembre ? Pas de souci"

Rémi Cavagna (Deceuninck - Quick Step) a répondu aux questions de Cyclism'Actu en cette période de confinement. Courses virtuelles, Classiques, Tour de France... Le vainqueur de la Faun-Ardèche Classic en début de saison a abordé de nombreux sujets. Entretien avec le TGV de Clermont-Ferrand.

Rémi Cavagna : "Le Tour de France c'est un mythe, mais..."

 

Rémi, comment se passe le confinement pour vous ?

On ne fait pas grand chose, on attend en espérant que les prochains jours seront meilleurs. Pour le sport, on verra après, la santé des gens passe en priorité. Personnellement, je ne fais pas grand chose, je m'entretiens avec du home trainer chez moi en Auvergne, je ne fais aucune sortie à part pour aller faire des courses s'il y a besoin. Le confinement c'est le confinement, il faut le respecter.

 

Les courses virtuelles, qui sont à la mode en ce moment, c'est quelque chose qui vous intéresse ?

Beaucoup de coureurs s'y mettent, moi je suis sur Zwift. Je fais des entraînements et je fais quelques courses de temps en temps histoire de rouler un peu plus vite. Mais bon, ça n'a rien à voir avec l'extérieur. C'est une autre activité, ça n'a rien à voir avec la route. Il y a des professionnels qui vont prendre des claques sur Zwift parce qu'il y a des pros du cyclisme virtuel. Il ne faut pas dire que c'est moins bien ou que c'est mieux, c'est juste un autre sport. C'est complémentaire de la route, et pour nous je pense que c'est super de pouvoir s'entraîner sur une plateforme comme ça. En tout cas pour moi, ça aide à faire passer le temps plus vite.

 

Vous étiez en train de réaliser un bon début de saison avant la coupure, avec une victoire sur la Faun-Ardèche Classic au terme d'un beau raid solitaire...

Je n'ai pas l'impression d'avoir fait un début de saison si exceptionnel que ça. Certes, j'ai réussi à gagner une fois, j'étais en forme à ce moment-là donc je suis content d'avoir pu gagner avant que tout soit annulé, c'est sûr. J'aurais aimé en gagner plus, mais je pense que j'ai bien débuté la saison. Et là, cette longue coupure, ça va changer beaucoup de choses. C'est un peu comme une trève hivernale, on va passer de nombreuses semaines sans vrai entraînement. 

 

Pour l'instant, le Tour de France est toujours au programme. Vous aviez prévu d'y participer ?

Normalement, j'étais peut-être prévu sur le Tour de France. Mais bon, le programme est tellement chamboulé, on ne sait pas du tout où on en est. Est-ce que le Tour sera maintenu ? Si oui, peut-être que des coureurs qui ne devaient pas y être y seront finalement, ou inversement, et ça dépendra aussi du nouveau calendrier, de la date de reprise... On ne sait pas quand les courses auront lieu, donc on ne peut pas se préparer pour un événement. On ne peut que s'entretenir dans l'attente d'avoir une date de reprise et pour pouvoir se fixer des objectifs.

Et si le Tour de France a lieu, quelles courses il y aura eu avant ? Si on ne court pas avant et qu'on arrive sur un Grand Tour de trois semaines avec énormément de dénivelé, c'est complètement fou, c'est irréaliste je pense. Il faut tourner la page, voir si on peut mettre quelques Classiques en fin de saison si c'est possible, peut-être prolonger un peu la saison, mais pour le Tour de France... Le Tour c'est un mythe, c'est plein de choses, mais on vit une situation exceptionnelle, alors peut-être qu'on devrait mettre le Tour entre parenthèses, ce serait mieux je pense.

 

Vous parlez de repousser la fin de saison, ça veut dire par exemple que vous seriez prêt à faire Paris-Roubaix même en décembre ?

Pour moi oui, pas de soucis, même en décembre. Il faut juste décaler la saison et pour moi il n'y aura pas de problème.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires