ITW
ITW - Mauduit : 'Il ne faut pas avoir peur de ne pas faire le Tour en 2020' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Mauduit : "Il ne faut pas avoir peur de ne pas faire le Tour en 2020"

Philippe Mauduit, le directeur sportif de la formation Groupama-FDJ de Marc Madiot et de son leader Thibaut Pinot, a répondu aux questions de Cyclism'Actu.... pour bien sûr de parler Tour de France. Est-ce que la Grande Boucle doit avoir lieu ? Faut-il la maintenir coûte que coûte ? La réponse de Philippe Mauduit, qui estime que quoiqu'il arrive, le "ASO survivra et le Tour de France survivra."

Philippe Mauduit : "Le Tour de France survivra"

 

"Le Tour de France, ça ne reste que du sport"

"Une année 2020 sans Tour de France, ça rappellerait forcément des moments très dramatiques de l'histoire de notre pays et de l'Europe. Après, sur le Tour 1947, le premier de l'après-Guerre, les articles de l'époque relataient une fête extraordinaire. Il ne faut pas avoir peur de ne pas faire le Tour en 2020, on sait qu'en 2021 il sera exceptionnel. Le Tour de France, ça ne reste que du sport. C'est vrai que c'est l'événement spotif le plus important qu'on connait en France et même dans le monde quand il n'y pas la coupe du monde de foot ou les JO, mais encore une fois ça ne reste que du sport", explique Mauduit.

 

"Si on fait le Tour, il faut que ce soit dans des conditions normales"

"À un moment donné, il faudra prendre la décision d'un report ou non en fonction de la situation sanitaire", continue le directeur sportif de la Groupama-FDJ. "Concernant un report, il y a des points d'interrogation. Reporter le Tour avec l'assurance de pouvoir le faire, c'est une chose. Mais reporter le Tour de France et le faire avec des coureurs qui ne prennent aucun risque, avec des coureurs qui viennent de pays où la quarantaine aura été différente, c'est une autre question à laquelle il faudra être capable de répondre. Si on fait le Tour, il faut se donner les moyens de le faire dans des conditions normales, et si ça n'est pas possible, alors on reportera en 2021."

 

"Le Tour s'en remettra, mais on peut se poser la question pour les autres courses"

"Après, le Tour de France s'en remettra, ASO est une grosse structure, ASO survivra et le Tour de France survivra. En revanche, on peut se poser la question pour les autres organisations, je pense aux écoles de cyclisme, aux catégories jeunes, aux courses professionnelles françaises qui sont toutes organisées par des bénévoles... Là il y a un véritable danger, là on risque de voir beaucoup d'épreuves, de clubs ou d'associations disparaître. La ministre des Sports s'inquiète du Tour de France, mais je crois qu'il faut plutôt s'inquiéter de l'avenir du sport en France, de la culture, des moyens qu'on va mettre aux services des associations pour qu'elles puissent continuer à divertir les gens", conclut Mauduit.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyclism'Actu

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires