ITW
ITW - Marc Madiot : «Je n'ai pas d'états d'âme ! Tout va bien... » Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Marc Madiot : «Je n'ai pas d'états d'âme ! Tout va bien... »

Marc Madiot, le patron de la Groupama-FDJ, au micro de Cyclism'Actu. Ne vous attendez pas à ce qu'il évoque ou commente les "allégations" de Johan Bruyneel... car Marc Madiot ne veut surtout pas en parler et nous respectons son choix, son avis et ses dires resteront donc en off auprès de Cyclism'Actu. Bref, Marc Madiot a par contre préféré évoquer la situation sanitaire et les ambitions de la Groupama-FDJ. Le "Boss" explique qu'il attend "du concret" notamment de la part du Ministère avant de parler de ses leaders qui ont prolongé leur contrat comme Thibaut Pinot et David Gaudu. Bref, ça sent bon la reprise !

Marc Madiot : "Je n'ai pas besoin d'être rassuré... !"

 

"Il n'y a rien de nouveau, on attend"

"On n'a pas plus d'informations qu'avant. Il n'y a rien de nouveau, on attend", explique Madiot au lendemain du discours d'Emmanuel Macron. "Notamment sur la question de la limite de 5000 personnes, on ne sait pas comment ça va être géré. Pour nous, le calendrier est en place, les équipes se mettent en place, on travaille sur le cahier des charges pour la gestion sanitaire de la situation, mais tout ça va être validé définitivement par le ministère, notamment l'aspect sanitaire. Je ne m'inquiète pas du tout sur l'organisation du Tour de France, on attend juste qu'on nous dise comment ça va se passer au niveau du sport de manière concrète, c'est tout."

 

"Rassuré par les prolongations de contrat ? Je n'ai jamais été inquiet"

Marc Madiot a ensuite parlé des prolongations de contrat de ses leaders Thibaut Pinot, David Gaudu, Arnaud Démare et Stefan Küng. "C'est important bien sûr. De part et d'autre, on avait tous envie de continuer, que ce soit les coureurs et l'équipe, donc ça s'est fait de manière assez limpide. Est-ce que je suis rassuré maintenant ? Oui, mais je n'ai jamais été inquiet non plus. Nos discussions n'étaient pas liées au coronavirus, c'était deux choses bien séparées." Madiot est également revenu sur la déclaration de Thibaut Pinot, qui a dit qu'il n'avait "plus peur d'échouer" sur le Tour : "Là encore, je n'ai jamais été inquiet. Je n'ai pas besoin d'être rassuré", assure-t-il.

 

"Pas d'inquiétude, pas de stress, pas d'appréhension"

Pour finir, le patron de la Groupama-FDJ a évoqué la reprise des compétitions début août. Là encore, pas d'inquiétude : "On verra bien. Je n'ai pas d'attentes particulières. J'espère qu'on pourra reprendre dans de bonnes conditions, que ça se passe bien pour tout le monde, les coureurs, les équipes, les organisateurs, le public s'il y en a... Depuis le 11 mai, on sent la reprise, il y a eu le déconfinement, on est dans un processus linéaire. Je n'ai pas d'états d'âme, tout va bien. Je ne me projette pas sur le Tour de France, parce que ce n'est pas l'heure. Là, c'est l'heure de se remettre en état de marche, de finaliser les aspects sanitaires avec le ministère concernant les tests, la distanciation... On en est là aujourd'hui. Je n'ai pas d'inquiétude, pas de stress, pas d'appréhension. On est dans la phase de construction de la reprise", conclut Madiot.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité