ITW
ITW - Mangeas : «Roland Fangille, un grand serviteur du cyclisme» Photo : @DanielMangeas

ITW - Mangeas : «Roland Fangille, un grand serviteur du cyclisme»

C'est un Daniel Mangeas très ému qui a évoqué pour Cyclism'Actu le dècès ce jeudi de Roland Fangille, le fondateur de l'Etoile de Bessèges. "Roland, c'était l'ami de tous. Il accueillait toutes les équipes avec son éternelle casquette en laine orange et noire vissée sur la tête, le sourire au coin des lèvres. C'était un ancien coureur indépendant, qui avait des liens d'amitié très forts avec Jacques Anquetil et Raymond Poulidor, et qui, 50 ans après, était toujours à la tête de sa course et avait réussi à la faire grandir, tout en conservant le côté convivial et familial qui était le parfum de cette épreuve. En temps, c'était le plus ancien des organisateurs. Mais au-delà de ses qualités d'organisateur, c'était quelqu'un de profondément humain. C'était un père et un papy aimant."

Vidéo - Mangeas : "Roland Fangille, l'ami, le père de tous !

 

"On venait pour une course, mais on venait surtout saluer un ami"

Fondateur et organisateur d'une course devenue incontournable et remportée par des coureurs aussi réputés que Jan Raas, Eddy Planckaert, Robbie McEwen ou encore Thomas Voeckler, Roland Fangille va laisser un très grand vide. "C'était un grand monsieur. C'était le père, l'ami, le copain, et je crois que tout le monde le ressentait comme ça quand on se retrouvait à Bessèges. On venait pour une course, mais on venait surtout saluer un ami et un grand serviteur du cyclisme." Et hasard de la vie, Roland Fangille nous a quittés un peu plus d'un an après Raymond Poulidor, qui lui avait fait l'honneur de disputer la première édition de l'Etoile de Bessèges en 1971 et qui était devenu par la suite son grand ami.

 

"Rolland lui (Raymond Poulidor) était éternellement reconnaissant"

"Roland Fangille disait toujours que c'est Raymond Poulidor qui a permis à l'Etoile de Bessèges d'exister. Il n'y avait eu qu'une quinzaine de coureurs au départ de la première édition et Raymond Poulidor était venu. Rolland lui était éternellement reconnaissant et ils étaient devenus les deux meilleurs amis, ce qui était marrant puisque Roland disait toujours à Raymond qu'il ne pouvait pas le voir puisqu'il était "Anquetiliste". Il y avait la traditionnelle partie de cartes à l'Etoile de Bessèges, et il va manquer deux savoureux joueurs avec Roland Fangille et Raymond Poulidor", conclut Daniel Mangeas.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité