ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Cosnefroy : «Si on me propose un autre projet que le Tour...»

Publié le par Clément LABAT-GEST

En remportant le Grand Prix cycliste de Québec, le 9 septembre dernier, Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën) a sans doute - un peu - sauvé sa saison 2022. Celui qui a, par ailleurs, réalisé de bonnes performances (2e de l'Amstel Gold Race, 2e de la Flèche Brabançonne...) s'est ainsi offert un succès de prestige... le seul de son année. Une statistique qui fait tache pour le leader d'AG2R Citroën, habitué depuis trois ans à lever les bras à plusieurs reprises. C'est donc avec l'envie de regouter plus souvent à la victoire et d'être performant que l'ancien champion du monde U23 aborde la saison 2023. En exclusivité pour Cyclism'Actu, le natif de Cherbourg-en-Cotentin s'est exprimé sur l'année à venir lors de la présentation de sa formation qui a fêté ses 30 ans lors de cette saison 2022.

Vidéo - Benoît Cosnefroy au micro de Cyclism'Actu... objectif 2023 !

 

"Je me remets peu à peu dans le bain pour attaquer au mieux 2023..."

Fraîchement marié, Benoît Cosnefroy aborde sereinement la saison 2023 : "Je ne sais pas si ça fait franchir un cap. C'est juste du bonheur et extra-sportif, mais je suis heureux d'être marié. En plus, on a bien rigolé avec les copains [il avait inventé une blessure à un bras lors de son EVG, NDLR]. C'était un bon moment." "Maintenant, la saison 2022 est passée, je me concentre désormais sur la saison prochaine, poursuit le coureur d'AG2R Citroën Team. Pour le moment, je suis à l'entraînement, avec une pression minimale dans la préparation, mais je me remets peu à peu dans le bain pour attaquer au mieux 2023 qui va finalement arriver assez vite. On fera notamment des stages avec l'équipe avant d'entamer la saison."

 

"Le but reste bien de claquer une grosse classique !"

L'ancien vainqueur de la Bretagne Classic - Ouest-France, qui ne connaît pas encore son programme pour la saison à venir, se fixe néanmoins des objectifs élevés : "Le but reste bien de claquer une grosse classique en 2023, mais l'idée est de gagner des courses... J'ai toujours envie de gagner. Après c'est sûr qu'une grande classique, ça me fait très envie. Je pense bien sûr aux Ardennaises, mais également à d'autres courses comme cette année au Canada [il avait triomphé sur le Grand Prix cycliste de Québec, le 9 septembre dernier, NdlR]. Cela me procure énormément de plaisir de gagner, donc lever les bras reste le plus important."

Benoît Cosnefroy a aussi tenu à clarifier ses propos sur une possible absence du Tour de France 2023 : "Je prends toujours du plaisir sur le Tour, ça c'est certain. Après, je fais entièrement confiance à ma direction sportive. Et si elle pense que sportivement j'ai d'autres intérêts ou si je peux aider l'équipe sur d'autres épreuves, je suis ouvert. Je fais totalement confiance à mon staff. Si je dois revenir sur le Tour de France, ce sera avec un grand plaisir mais si on me propose un autre projet sportif, je vais le prendre. Je fais vraiment confiance à ma direction sportive. On va voir ce qu'ils vont me dire dans les prochaines semaines... Pour le moment, je n'arrive pas à obtenir un résultat significatif sur le Tour. J'ai envie que ça se débloque pour aller chercher mieux."

 

"Quand on regarde mon bilan sur la Grande Boucle, ce n'est pas encore ça..."

"Mais pour le moment, quand on regarde mon bilan sur la Grande Boucle, ce n'est pas encore ça. J'espère y gagner une étape car c'est le mieux que je puisse espérer sur le Tour de France, poursuit Benoît Cosnefroy. Heureusement qu'il n'y a pas que le Tour de France qui m'anime. Je suis concentré sur ma saison en général. Il y a beaucoup de courses au cours d'une saison. Je pense juste à lever les bras." L'ancien lauréat de l'Étoile de Bessèges a également évoqué le cyclisme d'aujourd'hui : "Chaque génération a eu des coureurs qui étaient au-dessus. C'est sûr, il y a des grands coureurs : Van Aert, Pogacar, Vingegaard, Evenepoel... mais heureusement, c'est le sport de haut niveau qui est comme ça. C'est à moi de travailler pour atteindre leur niveau."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Articles récents en lien avec cet article:

ITW

Bastien Tronchon : "Il faut que je pose les bases de ma carrière"

ITW

Bradley McGee : "J'étais un peu inquiet pour Ewan en décembre..."

ITW

Marc Madiot : "Thibaut Pinot, un mec hors norme et de paradoxes"

Publicité

L'info en continu

00:29 Média Cyclism'Actu TV vous permet de revoir toutes vos vidéos cyclisme 00:08 Sport Oudéa-Castéra : "Rénover la gouvernance de nos fédérations !" 26/01 Cyclo-cross - Mondiaux Les Pays-Bas avec Van der Poel, Pieterse... 26/01 Livre La Soudal Quick-Step sort son livre... "Les Années Wolfpack" 26/01 Route Sevilla : "J'espère que M.A. Lopez sera mieux traité que moi" 26/01 Route Florian Vermeersch : "Être présent sur les grandes courses" 26/01 Route Marc Madiot relativise : "David Gaudu ? Une connerie de gamin" 26/01 Tour de Valence BORA-hansgrohe, Jumbo-Visma... 19 équipes au départ 26/01 Cyclo-cross - Mondiaux Van Anrooij... en U23 : "Ne sauter aucune étape" 26/01 Route Typhaine Laurance et Vigié, les deux Françaises de Lifeplus-Wahoo 26/01 ITW Bastien Tronchon : "Il faut que je pose les bases de ma carrière" 26/01 Challenge Majorque Alaphilippe, Almeida... tout sur le Trophée Andratx 26/01 Challenge Majorque Girmay : "Il n'était pas possible de sprinter..." 26/01 Transfert Nairo Quintana : "Je vais aller en Europe pour négocier..." 26/01 Challenge Majorque Ethan Vernon : "Ce n'était pas un sprint correct" 26/01 Cyclo-cross - Mondiaux Forfait, Marianne Vos ne défendra pas son titre 26/01 Route David Gaudu critique ouvertement Arnaud Démare... puis s'excuse 26/01 Liège-Bastogne-Liège Le parcours dévoilé, la Côte des Forges de retour 26/01 Challenge Majorque Marijn van den Berg : "Un scénario parfait pour moi" 26/01 Paris-Roubaix 25 équipes sur la course masculine, 24 sur la féminine
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Nos Partenaires

pub Velo-Identity
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Qui sera LE coureur de la saison 2023 ?














Publicité
Publicité
-
-