Chronique
Chronique - Les Mondiaux selon Guimard, l'ancien sélectionneur Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Les Mondiaux selon Guimard, l'ancien sélectionneur

Les Championnats du Monde de cyclisme sur route ont lieu cette semaine dans le Yorkshire. Le rendez-vous tant attendu est programmé dimanche, la course en ligne élite hommes. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France, Cyrille Guimard, a finalement choisi fin juin dernier de quitter son poste. La Fédération Française de Cyclisme (FFC) a nommé Thomas Voeckler pour le remplacer alors que "Le Druide" devait normalement continuer en binôme avec Samuel Dumoulin. Il avait préparé ces Mondiaux pour avoir étudié minitieusement le parcours et c'est donc sans amerture - "parce que la page est tournée" - que Cyrille Guimard livre son décryptage pour Cyclism'Actu.

Guimard : "Tout le monde est sélectionneur..., sauf moi !"

 

"Sur ce parcours, tout le monde passe"

Cyrille Guimard connait bien le parcours de ces Mondiaux puisqu'il en avait fait la reconnaissance il y a plusieurs mois quand il était toujours sélectionneur de l'équipe de France. Pour lui, le tracé peut convenir à de nombreux de coureurs, ce qui va amener beaucoup d'incertitude. "C'est un parcours qui va être exigeant, mais j'ai envie de dire que sur ce parcours, tout le monde passe. Ça va se jouer à la condition physique entre les meilleurs. Chercher à imaginer comment la course va se dérouler, c'est presque comme chercher une aiguille dans une botte de foin", assure-t-il.

 

"Mathieu van der Poel, favori par obligation mais Sagan sait se faire oublier"

Pour Guimard, si les vainqueurs potentiels sont très nombreux, plusieurs noms se dégagent quand il faut citer des favoris : "J'ai envie de dire Mathieu van der Poel par obligation, dans la mesure où on connait ses qualités depuis très longtemps. Il y a un coureur dont on ne parle pas beaucoup mais qui a l'art de se faire oublier, c'est Peter Sagan, qui a aussi son mot à dire. Philippe Gilbert également, et tous ceux qui sortent du Tour d'Espagne. Donc, je pense qu'il n'y a jamais eu autant de vainqueurs possibles que cette année", explique-t-il.

 

"Alaphilippe fait partie des favoris, c'est évident"

Enfin, Guimard est revenu sur la composition de l'équipe de France, qui devrait tourner autour d'un seul leader - Julian Alaphilippe - contrairement à d'autres nations comme la Belgique ou l'Italie qui devraient miser sur plusieurs cartes. "Par expérience, avant la course si on n'a qu'un leader on dit 'c'est formidable, un leader c'est mieux', et ceux qui en ont trois disent 'trois leaders, c'est mieux'. Donc tout le monde est persuadé que sa solution est la meilleure. Mais la vérité, c'est que c'est celui qui gagne qui a raison. Une sélection est toujours critiquable avant, mais encore plus après. Et comme tout le monde est sélectionneur, à l'exception de moi en ce moment d'ailleurs (rires). En tout cas, Alaphilippe fait partie des favoris, c'est évident. De toute façon depuis trois ans, Alaphilippe est toujours le fil conducteur de l'équipe de France", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Le parcours du Tour de France 2020 vous plaît-il ?







Partenaires