ITW - Erwin Vervecken et Le cyclo-cross de Namur ce dimanche
ITW
Photo : Wikipedia

ITW - Erwin Vervecken et Le cyclo-cross de Namur ce dimanche

Cyclism'Actu était présent lundi à Namur lors de la conférence de presse donnée par Erwin Vervecken, ancien champion du monde de cyclo-cross et désormais organisateur de la Coupe du Monde de cyclo-cross qui a lieu dimanche 17 décembre prochain à Namur. Vervecken avait pris part en 2009 à la première édition de cette course : "Nous sommes très heureux de venir pour la 9ème fois ici dans cette épreuve ou j’ai participé en 2009. C’était encore le trophée GVA alors que maintenant depuis 2011 nous sommes une coupe du monde soit la 7e fois", a-t-il déclaré. "C’est la 6e manche de cet hiver qui a commencé aux USA. Nous voulons vous annoncer un changement du circuit car la partie off-road ne change pas beaucoup. Le gros changement se situe sur l’esplanade a cause des travaux. C'est au niveau du dernier virage et du poste matériel qu'il y a des changements. Il sera un peu plus loin d'environ 10 à 15 mètres. On a changé l’arrivée, elle est de l’autre coté. Le final de la course sera avec la longue montée et la descente assez technique. Cela changera un peu la tactique pour les coureurs. L’arrivée est assez courte. C’est un retour aux sources comme pour la première année."

Vidéo - CDM Cyclo-Cross - Namur : Le parcours avec Cyclism'Actu

 

Proche d'un circuit de VTT

Depuis 2009, l'épreuve de Namur a beaucoup évolué pour devenir un véritable succès populaire. En effet, environ 6000 personnes seront attendues, et ils étaient déjà plus de 7000 l'an passé : "On espère environ 5500 spectateurs payants sans compter les invités vip et accompagnants", confirme Vervecken. "L'an passé ils devaient être environ 7500, c’était la meilleure année. Il y a aussi beaucoup d’étrangers qui viennent voir ce circuit qui est atypique dans la série de la coupe du monde car la plupart des courses sont plates alors qu'ici c’est vraiment vallonné, c’est très différent. Cela ressemble plus à un circuit de VTT."  

Du côté des participants, en plus des têtes d'affiche habituelles, Vervecken peut se réjouir de la présence de la championne du monde de VTT cross-country, la Suissesse Jolanda Neff : "J’ai eu une bonne nouvelle, la championne du monde de VTT Jolanda Neff participera pour la première fois à une manche de coupe du monde car cela ressemble à du VTT. Difficile de dire si elle peut faire quelque chose car elle va partir derrière. Chaque année on a beaucoup de participants qui font route, VTT et cyclo cross mi-décembre pour se préparer pour les championnats du monde, qui se dérouleront le premier week-end de février à Valkenburg aux Pays-Bas."

 

"Il y a énormément d'argent dans le cyclo-cross"

Enfin, preuve de la popularité du cyclo-cross en Belgique, Vervecken a évoqué le statut des coureurs de cyclo-cross, notamment d'un point de vue financier : "Il y a énormément d’argent à gagner dans le cyclo-cross. Ils ne sont peut-être que 2 ou 3 en Belgique à gagner plus que Van Aert. Sanne Cant gagne le triple de ce que Jolien D’hoore gagne sur la route par exemple. C’est un sport très lucratif comparé à la route. Par exemple seul Greg Van Avermaet, Philippe Gilbert ou encore Tom Boonen à son époque gagnaient mieux leur vie que les cyclo-crosssmen. Le cyclo-cross paye plus que la route" a-t-il expliqué.

"On attend que Van Aert et van der Poel passent sur la route. C’est bien, mais au niveau financier ils y perdent. Je connais bien Zdenek Stybar qui m’a dit qu’il gagnait moins sur la route qu’en cyclo-cross, du moins les trois meilleures années. En plus c’est assez local, le matin tu pars de la maison et le soir tu dors dans ton lit, il n’y a qu’en coupe du monde ou il faut vraiment voyager mais pour les courses normales c’est très local." 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité