ITW - Christophe Laporte: «J'aurai un nouveau rôle et plus de liberté»
ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Christophe Laporte: «J'aurai un nouveau rôle et plus de liberté»

Vainqueur de six courses en 2018 et neuf en 2019, Christophe Laporte a connu une saison 2020 sans victoire. Victime d'une fracture du poignet en début de saison, le coureur de 28 ans n'a ensuite pas été aidé par la situation sanitaire, et la cohabitation avec Elia Viviani ne s'est pas vraiment bien passée. Forcément, il espère rebondir en 2021 et retrouver le chemin du succès. "J'aurai un nouveau rôle avec un peu plus de liberté que l'année passée", explique-t-il au micro de Cyclism'Actu. 

Vidéo - Christophe Laporte : "J'ai besoin de jouer la victoire"

 

"La situation a fait que je me suis beaucoup retrouvé à courir avec Elia"

"Après, la saison dernière, on n'a pas pu la faire pleinement, sinon j'aurais quand même eu des libertés, mais la situation a fait que je me suis retrouvé à beaucoup courir avec Elia Viviani. Ce n'est pas quelque chose qui me dérange, mais pas toute la saison, j'ai besoin de mes libertés. Je veux prendre du plaisir sur le vélo, et pour prendre du plaisir j'ai besoin de jouer la victoire et de courir devant", ajoute Christophe Laporte.

A-t-il déjà coché des courses en 2021 ? "Toutes les courses auxquelles je vais participer sont cochées pour moi", répond-il. "Je n'ai pas gagné en 2020 contrairement aux deux années précédentes, c'est sûr que maintenant il faut retrouver la confiance. C'est important d'arriver en bonne condition en début de saison, et c'est souvent mon cas. L'année dernière ça avait été faussé avec ma blessure en Argentine donc cette année j'ai envie de retrouver ce plaisir-là et cette confiance qui est très importante pour moi. J'ai besoin de jouer la gagne et de savoir que je peux gagner."

 

"Il faut se mettre au niveau des plus grandes équipes WorldTour"

La saison 2020 était synonyme de retour en WorldTour pour Cofidis. Une année compliquée où les coureurs n'ont pas vraiment pu créer d'automatismes. "Le WorldTour, on connaissait déjà, on courait déjà beaucoup en WorldTour avant. Mais là, il y a beaucoup plus de courses et l'effectif est un peu plus étoffé. Comme la saison 2020 a été singulière, ça a été difficile de créer un groupe car on n'a pas beaucoup pu se réunir. Maintenant, les coureurs se connaissent, il y en a de nouveaux mais ça va repartir un peu sur une lancée habituelle qui va permettre de créer des liens entre nous", explique Laporte.

En 2021, Christophe Laporte va entamer sa huitième saison avec l'équipe Cofidis. Il a tout connu avec cette formation et a pu voir son évolution tout au long de ces années. "On essaie d'évoluer en même temps que le cyclisme. Ces derniers temps, on a beaucoup parlé de jeunesse. Le cyclisme change un peu, il y a un peu plus de fougue, c'est un peu plus dynamique donc c'est bien d'avoir des jeunes qui ont un peu d'insouciance pour se mettre au niveau du cyclisme moderne. Il faut se mettre au niveau des plus grandes équipes WorldTour", déclaré Laporte, qui a surtout un souhait pour cette nouvelle année : prendre du plaisir ! "C'est le plus important, ensuite les résultats vont venir avec. J'espère prendre du plaisir au début de saison, sur les Classiques flandriennes dans un premier temps. j'espère créer des bons liens avec mes oéquipiers, être content d'aller en course et de courir avec l'équipe", conclut le Français.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité