ITW - Cédric Vasseur : «Cette victoire sur le Tour nous manque... »
ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Cédric Vasseur : «Cette victoire sur le Tour nous manque... »

Cédric Vasseur, le manager général de la Cofidis, s'est exprimé au micro de Cyclism'Actu lors de la présentation de son équipe et a fait part de ses ambitions pour cette nouvelle saison. Il espère voir un Elia Viviani de retour à son meilleur niveau, un Guillaume Martin qui confirme sa très bonne saison 2020, mais il souhaite surtout que sa formation lève enfin les bras sur le Tour de France, ce qu'elle attend depuis douze ans !

Vidéo - Cédric Vasseur : "Guillaume Martin a franchi un cap !"

 

"L'objectif c'est déjà de tirer les leçons de la saison 2020"

"L'objectif c'est déjà de tirer les leçons de la saison 2020 où on n'a pas eu les résultats escomptés, avec un effectif qui a quand même donné le meilleur de lui-même", explique Vasseur. "Je pense que chacun s'est investi. C'était notre première expérience en WorldTour avec un niveau peut-être plus élevé que celui auquel on était habitués. L'objectif c'est déjà de prendre du plaisir, mais aussi de gagner une étape sur le Tour de France parce que ça nous manque tellement... Cette victoire sur le Tour bloque un petit peu l'équipe, ça cristallise l'attention. On a recruté des coureurs d'expérience comme Simon Geschke, qui a déjà gagné sur le Tour, Jempy Drucker, qui a l'expérience du très haut niveau, Jelle Wallays, Ruben Fernandez... Donc je crois qu'on a vraiment essayé de recruter les ressources nécessaires pour que nos leaders aillent gagner."

 

"Elia Viviani a toute notre confiance"

Parmi les grandes déceptions de 2020, il y a bien sûr Elia Viviani. Exceptionnel avec la Deceuninck - Quick Step - 18 victoires en 2018, 11 en 2019 - l'Italien n'a remporté aucun succès l'an dernier et est clairement passé à côté de sa saison. "Elia a toute notre confiance. C'est un grand champion, le plus beau palmarès de l'équipe Cofidis, il a plus de 80 victoires. Ça n'a pas fonctionné pour beaucoup de raisons", déclare Vasseur. "On a beaucoup travaillé avec lui, on s'est posé autour d'une table et on a tout regardé. Ça avait bien débuté et puis il y a eu cette chute rapidement sur le Tour Down Under qui l'a perturbé. Il y a eu les annulations de courses, le confinement où au lieu de travailler les automatismes du sprinteur, on était éloignés les uns des autres. Elia avait besoin de gagner la confiance des équipiers et ça ne s'est pas forcément fait, on ne peut pas faire ça par visioconférence. Il a aussi fait un stage en altitude qui a peut-être été un peu trop long pour un sprinteur. Et on n'a jamais réellement réussi à retrouver un vrai Elia Viviani à partir du mois d'août. Donc on a tiré un trait sur 2020, là on sent vraiment un Viviani concentré sur 2021 et j'espère qu'il trouvera le chemin de la victoire le plus tôt possible parce que c'est bon pour l'équipe et c'est surtout bon pour lui."

 

"Une victoire sur le Tour permettrait à Guillaume Martin de changer de dimension"

Si Elia Viviani a déçu en 2020, ça n'a pas été le cas de Guillaume Martin. Onzième du Tour de France puis meilleur grimpeur de la Vuelta, le grimpeur français peut viser haut cette saison. "Il est clair qu'avec sa prestation de 2020, on a des ambitions. Il a franchi un cap, on l'a vu sur la Vuelta où il a été éblouissant, et il a aussi permis à l'équipe de se sublimer et de grandir, c'est vraiment important. Mais une victoire d'étape sur les routes du Tour de France, ça permettrait vraiment à Guillaume de changer de dimension, au niveau de la notoriété, de la confiance", assure Vasseur. 

"Donc je crois que s'il fallait choisir entre un classement général et une victoire d'étape, évidemment on aimerait bien avoir les deux, et je pense que les deux ne sont pas forcément incompatibles. Parce que si Guillaume gagne une étape, ce sera forcément une étape de montagne, où il y aura des écarts, où les meilleurs seront devant. Donc avec Guillaume, on se tâte encore un peu. J'aimerais tellement le voir gagner et j'aimerais bien que ce soit le symbole du retour de Cofidis au plus haut niveau sur le Tour de France. On a envie de construire sur le long terme avec Guillaume et ça fait plus de douze ans maintenant que Cofidis n'a pas gagné sur le Tour, ça serait donc une symbolique très forte de voir Guillaume Martin apporter à Cofidis cette victoire tant attendue", conclut Cédric Vasseur.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion de France sur route ce dimanche



















Partenaires

Publicité
Publicité