ITW - Audrey Cordon-Ragot : «On veut que l'UCI écoute et consulte !»
ITW
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Audrey Cordon-Ragot : «On veut que l'UCI écoute et consulte !»

Il y a quelques jours, The Cyclist's Alliance (TCA), le syndicat des coureuses professionnelles, écrivait une lettre ouverte à l'Union Cycliste Internationale (UCI) afin d'être consulté sur la question de la refonte du calendrier. Très occupée par le cyclisme masculin, pour qui l'ébauche d'un calendrier a été communiquée mercredi dernier, l'UCI a reporté la divulgation du calendrier féminin à plus tard (d'ici le 15 mai prochain). Très peu informées sur les discussions entamées, les représentantes du TCA, dont Audrey Cordon-Ragot, quadruple championne de France du contre-la-montre, ont donc souhaité faire entendre leur voix. Cyclism'Actu a souhaité en savoir plus et a donné la parole à la coureuse française de Trek-Segafredo.

Vidéo - Audrey Cordon-Ragot au Drentse 8 van Westerveld 2019

 

Audrey, où en est l'histoire de votre lettre ouverte écrite avec d'autres coureuses (Marianne Vos, Ellen van Dijk, Amanda Spratt...) à l'Union Cycliste Internationale ?

À l'heure actuelle, je n'ai pas eu de nouvelles, donc je pense qu'on n'a pas eu encore de réponse. Au niveau de l'équipe Trek-Segafredo, il y a un courrier qui doit également partir aujourd'hui (lundi) parce qu'on s'est rendu compte que l'UCI ne nous avait pas trop inclues dans ce qu'elle avait dit la semaine dernière. On s'est senti un peu mises à l'écart, surtout que nous, chez Trek-Segafredo, nous sommes dans une équipe dans laquelle il y a également une équipe masculine. On a le même manager et même lui se dit que c'est le bordel. Il veut avoir des nouvelles pour les deux équipes.

 

"Il n'y avait rien dans le communiqué de l'UCI nous concernant"

Quel est le sentiment des coureuses aujourd'hui ? Celui d'être mises de côté ?

C'est un peu le sentiment qu'on a eu. Après, j'ai différents sons de cloche car je fais également partie de l'association française, qui est plus rattachée au CPA, une autre organisation syndicale, et celle-ci a des conversations avec l'UCI à propos du retour à la compétition, donc plus d'informations. On s'est retrouvé du coup un peu déboussolées et j'ai donc cherché à en savoir plus. Je veux savoir quand on va reprendre, quelles courses vont-être mises au calendrier... Et la réponse qu'on m'a donnée, c'est que l'UCI est dépendante des gouvernements et qu'elle attend donc que chaque gouvernement donne ses directives pour pouvoir mettre les nouvelles courses au calendrier.

 

Cela veut donc dire qu'on peut décider pour les hommes mais pas pour les femmes ?

C'est ça. Mais je peux aussi comprendre que le Tour de France est la course qui régit vraiment l'ensemble du calendrier. Tant que le Tour n'était pas fixé, je pense que c'était compliqué de fixer autre chose. J'ai eu beaucoup de conversations avec le CPA et je peux tout à fait comprendre leur position. On ne pouvait pas positionner le Giro féminin par exemple tant que le Tour n'était pas replacé puisque le Giro veut être absolument sur les mêmes dates que le Tour de France pour une question de médiatisation, les 45 dernières minutes des étapes étant diffusées juste après l'arrivée de l'étape du Tour. J'ai un peu revu ma copie du coup. Le seul reproche que j'ai à faire, c'est que j'ai dû aller chercher ces informations par moi-même. Il n'y avait rien dans le communiqué de l'UCI nous concernant, pas un mot. Et ça, ça a été mal pris par beaucoup de filles. 

 

"On veut faire partie du système. Ça aiderait l'UCI et ça nous aiderait nous"

Avez-vous peur pour l'avenir de votre discipline ?

Honnêtement, je suis assez positive. Déjà on ne dépend pas d'un Grand Tour, notre saison ne dépend pas du Tour d'Italie. Donc on ne dépend pas du même schéma économique que les hommes. Par contre, ce qui pourrait nous embêter, c'est de faire partie d'équipes masculines qui pourraient avoir des problèmes... Mais aujourd'hui, le discours par exemple de Trek-Segafredo est très positif pour l'avenir. Donc personnellement je suis assez positive. Même si je sais qu'il y a des équipes qui souffrent, et notamment la Mitchelton-Scott. On ne sait pas trop où on va, on ne sait pas trop ce que ça va donner. J'attends vraiment d'avoir un calendrier pour savoir quand va commencer et quand va se terminer cette saison. C'est difficile de s'entraîner tous les jours sans avoir de challenges et d'objectifs. Mais c'est comme ça, on ne peut pas faire autrement.

 

 

Quel message souhaiteriez-vous passer à l'UCI et à son président David Lappartient ?

Mon message, et c'est celui de l'ensemble des coureuses du peloton, est que l'on veut un retour à la compétition le plus rapidement possible, tout en tenant compte bien sûr des règles sanitaires qui vont avec car on ne veut pas se mettre en danger. On veut également faire partie des discussions, donner notre avis car on est peu consultées. Je sais qu'on a des représentants au sein de l'UCI mais je pense qu'on est aujourd'hui dans une phase où les filles doivent être un peu plus consultées. On veut faire partie du système. Ça aiderait l'UCI et ça nous aiderait nous. Parce qu'il n'y a pas le calendrier comme point d'interrogation. On sait que les frontières ne seront pas ouvertes à la même date pour tout le monde, donc l'UCI nous permettra-t-ellle par exemple de prendre le départ d'une course avec trois filles au lieu de six ? Pour qu'on puisse courir, pour qu'on puisse montrer les sponsors... Il y a plein de choses qui vont avec et sur lesquelles on est dans l'expectative totale. Mais on peut apporter nos idées et aider à ce que cela avance.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

08:52 Challenge Majorque Pour tout savoir sur le Trofeo Calvia ce mercredi 08:44 Tour d'Antalya Il y aura 23 équipes au départ du Tour d'Antalya 08:20 Route Un maillot 2022 atypique pour l'équipe EF Education-EasyPost 07:56 Omloop Het Nieuwsblad (F) Il y aura 24 équipes présentes au départ 07:34 Divers Les trois équipes de la structure Uno-X rejoignent le MPCC 07:11 GP La Marseillaise Cofidis autour de Bryan Coquard et Guillaume Martin 07:01 Agenda Vélo Mondiaux, Majorque, Marseillaise... à venir cette semaine 25/01 Média Toutes vos vidéos cyclisme sont à revoir sur Cyclism'Actu TV 25/01 Route Alaphilippe, Pogacar, Van Aert... où les cadors vont reprendre ? 25/01 Média Il y aura une saison III du documentaire sur la Movistar Team 25/01 Route Et si vous découvriez le Québec avec Pascal Hervé, comme guide ? 25/01 Route Kevin Geniets a prolongé avec la Groupama-FDJ jusqu'en 2024 25/01 Route Steels : "Evenepoel est dans un bien meilleur état qu'en 2021" 25/01 Matériel Pourquoi utiliser pour les entrainements, BKOOL tout cet hiver 25/01 Route Sagan, Evenepoel, Contador... ils sont solidaires d'Egan Bernal 25/01 Route Paul Ourselin : "Être épargné par la malchance cette année" 25/01 Matériel Garmin avec son "home trainer innovant", le Tacx NEO 2T Smart 25/01 Tour de France La Team Jumbo-Visma a son plan pour battre Tadej Pogacar 25/01 Le Samyn 25 formations en lice sur Le Samyn 2022 dont 11 WorldTour 25/01 Cyclo-cross - Mondiaux Quinten Hermans forfait pour les Mondiaux
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité