Interview
Interview - J-C Péraud : «Une saison 2014 exceptionnelle» Photo : Julie Dremière / Valentin Nunes / Sirotti

Interview - J-C Péraud : «Une saison 2014 exceptionnelle»

 

Vidéo - Péraud : "C'est une occasion ce Tour donc je profite"

A l'occasion de la présentation de son équipe, AG2R-La Mondiale, Jean-Christophe Péraud nous a fait part de son ressenti sur cette année 2014 haute en couleur et ses ambitions pour 2015. Deuxième du Tour de France, une performance difficile à égaler, mais pas impossible. Alors que son manager, Vincent Lavenu, déclarait "La saison 2014 fut l'une des plus belles depuis notre création en 1992. Je garde en mémoire l'accolade entre Jean-Christophe Péraud et Romain Bardet à Périgueux, à l'issue du contre-la-montre. Le collectif prenait le pas sur la déception personnelle", Péraud confirme. Le collectif, chez AG2R-La Mondiale, est bien réel.

 

Jean-Christophe, en terminant deuxième du Tour de France, en remportant le Critérium International, et en réalisant d'autres top 10, on peut dire que le bilan de votre saison 2014 est plus que bon...

Effectivement, c'était une année exceptionnelle. Je ne m'attendais pas vraiment à ça au début de l'année. Les performances collectives de l'équipe ont aussi été très satisfaisantes. On a prouvé qu'on pouvait concurrencer les meilleures équipes. Le collectif, c'est tout aussi important pour nous.

 

v

Est-ce que cette deuxième place a changé quelque chose pour vous ? Comment gérez-vous cette notoriété qui a dû exploser ?

Dans ma vie de tous les jours, rien n'a vraiment changé. Evidemment, on a un peu plus de pression médiatique mais c'est le jeu. Il faut savoir faire abstraction, se concentrer sur son entraînement et ce qu'on a à faire. J'espère cependant que cette place changera ma carrière, et que j'oserai encore plus cette année. J'essaye cependant de ne pas trop me mettre de pression. Chaque saison est différente. On m'attend juste peut-être un peu plus au tournant.

 

vFaire aussi bien sur le Tour, voire mieux, en 2015, c'est possible ?

Mieux, non. Je suis réaliste, je ne pense pas pouvoir gagner le Tour. Je pense qu'un Français peut gagner le Tour de France, mais peut-être pas cette année. Enfin, sait-on jamais... Dans le vélo, tout peut arriver. Faire aussi bien, on essayera en tout cas. Le podium n'est pas gagné quand on voit la concurrence qu'il y a. Mais un podium, ça fait rêver, et on fera tout pour y arriver.

 

Côté grands Tours, pour vous, ce sera toujours le Tour de France, ou un autre ? Il avait été dit que vous pourriez vous pencher davantage sur le Giro cette année.

On a beaucoup réfléchi avec l'équipe mais au final, je me concentrerai à nouveau sur le Tour. J'ai pensé à faire l'impasse et le Giro m'attirait, mais je ne pouvais pas laisser tomber le Tour. Et j'essayerai de l'aborder comme je l'ai fait en 2014. En me préparant au mieux pour décrocher de bons résultats. Il est important de faire abstraction de toute la pression qu'on peut avoir, de la part des médias, du public...

 

Vous aurez une équipe à votre service ?

Chez AG2R-La Mondiale, on se partage souvent le leadership et ça ne nous dérange pas. Nous sommes complémentaires. Mais la course détermine souvent le leader. On verra donc comment ça se déroule. Ce n'est pas encore établi. Le parcours de 2015 favorise peut-être un peu plus Romain [Bardet].

 

Une saison 2015 réussie pour vous, ce serait quoi ?

Faire aussi bien qu'en 2014 !

 

Propos recueillis à Paris par Julie Dremière

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Julie DREMIÈRE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité