GP E3
GP E3 - L'affiche de la course fait polémique, l'UCI en colère Photo : @E3Harelbeke

GP E3 - L'affiche de la course fait polémique, l'UCI en colère

Les organisateurs de la E3 BinckBank Classic (GP E3) ont dévoilé l'affiche promotionnelle de la course qui se déroulera le 29 mars, mais elle fait polémique. Sur celle-ci, on voit un crapaud formé par deux femmes enlacées et arborant une peinture corporelle, avec en légende “Qui sera couronné Prince à Harelbeke ?”. Une initiative qui ne plait pas du tout à l'UCI : "L’UCI regrette et condamne fermement le choix de l’organisateur de l’E3 BinckBank Classic, un événement du calendrier UCI WorldTour, pour le visuel promotionnel de l’édition 2019 de l’épreuve", peut-on lire dans un communiqué. "L’UCI était déjà intervenue plusieurs fois par le passé pour rappeler à l’organisateur de cette course ses responsabilités en matière d’image du cyclisme véhiculée par ses campagnes de communication. L’UCI lutte en effet depuis plusieurs années pour promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans le cyclisme, au travers de différentes mesures comme une charte destinée à promouvoir l’égalité hommes/femmes au sein de l’administration de l’UCI, une charte d’égalité pour les cérémonies protocolaires, ou encore différents documents imposant le respect des principes éthiques pour les collaborateurs des Equipes Route UCI."

Vidéo - Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

L'instance dirigeante envisage même des sanctions contre le sorganisateurs : "Au vu de ce qui précède, l’UCI a sommé l’organisateur de l’E3 BinckBank Classic de retirer le visuel promotionnel de tous les vecteurs de communication sur lesquels il apparaît, sans quoi elle envisagera l’ouverture d’une procédure auprès de ses organes juridictionnels”. Jacques Coussens, créateur de l’affiche polémique, a essayé de se justifier auprès du Het Nieuwsblad : “Elle est l’illustration d’un conte de fées des frères Grimm. Dans celui-ci, un crapaud est embrassée par une femme et il devient alors un beau prince. C’est l’image que vous retrouvez sur notre affiche. Les deux dames sur la toile sont bien nos miss. Elles embrasseront le gagnant et celui-ci deviendra ainsi le prince de Harelbeke", a-t-il expliqué.

Ce n'est pas la première fois que des polémiques de ce genre entourent le GP E3. L'an passé, lors de la présentation officielle, les organisateurs ont mis en scène des filles déguisées en cowgirls, suivant la thématique de l'affiche de la 61ème édition sur laquelle on peut voir un cowboy réalisant un wheeling. En 2015, l'organisation avait aussi défrayé la chronique après la publication de son affiche, où la main d'un cycliste s'apprêtait à toucher les fesses d'une hôtesse. L'image faisait référence au geste de Peter Sagan sur le podium du Tour des Flandres 2013.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité