GP de Montréal
GP de Montréal  - Greg Van Avermaet s'impose devant Ulissi Photo : Capture d'écran

GP de Montréal - Greg Van Avermaet s'impose devant Ulissi

Greg Van Avermaet a remporté le GP de Montréal ce dimanche, sa deuxième victoire sur la course canadienne après celle de 2016. Le Belge a réglé au sprint un petit groupe et a devancé Diego Ulissi (UAE Team Emirates) et Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida). À l'attaque dans le final, Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) et Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) étaient tous les deux devant sous la flamme rouge, mais ils ont été repris dans la dernière ligne droite et finissent hors du top 10

GP de Montréal : Greg Van Avermaet s'impose

 

219,6 kilomètres à bloc

Cette année, le parcours a été rallongé. Le kilométrage de la course (219,6km) approche ceux des classiques. Pour le reste, pas de changement, le tracé est usant et sans répit avec comme principale difficulté le Mont Royal. L'épreuve servira forcément d’enseignement en vue des Mondiaux au Yorkshire (284,5 km). À noter qu'il reste encore une place dans la sélection française.

 

Une multitude d’attaques 

Nick Zukowsky (Floyd's Pro Cycling), troisième du Tour de Beauce en juin, est le dernier des hommes échappés à être englouti par le peloton, et ce après 190 kilomètres d'efforts. Seule l’échappée dont faisait partie le Canadien a réellement eu de l’avance sur les favoris. À 57 kilomètres de l’arrivée, Remco Evenepoel (Deuceuninck - Quick Step) lance les hostilités. L’échappée se désunit et est condamnée. Les attaques se multiplient, en vain. 

 

Nans Peters dynamite le peloton 

Les favoris, à savoir Michael Matthews, Greg Van Avermaet et Peter Sagan, se font discrets. L'ancien Champion du monde a, un temps, était lâché dans la difficulté du Mont Royal avant de recoller. À 10 kilomètres de l’arrivée, le Français Nans Peters (AG2R La Mondiale) s’échappe. Son attaque durcit véritablement la course. Un groupe avec notamment Benoît Cosnefroy, son coéquipier, Peter Sagan, Julian Alaphilippe et Greg Van Avermaet se forme. Les hommes piégés ne reviendront pas. Michael Matthews n'est pas présent.

 

Cosnefroy et Alaphilippe frustrés, Van Avermaet vainqueur

Benoît Cosnefroy, Champion du monde espoirs en 2017, choisit un moment de non-entente entre les favoris pour tenter à son tour sa chance. Derrière, Tim Wellens et Eric Mas tentent de revenir, puis à 3 kilomètres du but, c'est Julian Alaphilippe qui attaque et qui rejoint Cosnefroy. Mais les deux Français, qui n'ont compté que quelques secondes d'avance, sont repris par les poursuivants dans la dernière ligne droite après un énorme travail de Peter Sagan, qui s'est littéralement sacrifié. Diego Ulissi lance le sprint et se fait finalement déborder par Greg Van AvermaetIvan Garcia Cortina prend la 3e place. Nans Peters, le premier Français, finit 9e  

Classement général

1BELVAN AVERMAET GregCCC Team6h09'38''
2ITAULISSI DiegoUAE Team Emiratesm.t.
3ESPGARCIA CORTINA IvanBahrain-Merida Pro Cycling Teamm.t.
4BELWELLENS TimLotto Soudalm.t.
5DANVALGREN MichaelDimension Datam.t.
6ITASBARAGLI KristianIsrael Cycling Academym.t.
7PORCOSTA FARIA Rui AlbertoUAE Team Emiratesm.t.
8CANWOODS MichaelTeam EF Education Firstm.t.
9FRAPETERS NansAG2R La Mondialem.t.
10NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredom.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Caroline BARDOT

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires