Eco
Eco - Quand les fans de vélo paieraient au bord des routes ? Photo : Sirotti

Eco - Quand les fans de vélo paieraient au bord des routes ?

Le cyclisme est l'un des sports les plus populaires au monde, et chaque année des millions de spectateurs se massent sur le bord des routes pour applaudir leurs champions. Et contrairement à quasiment tous les autres sports, le spectacle est gratuit. Pas de places à payer pour assister au défilé des coureurs sur les routes des manifestations cyclistes. C'est clairement un avantage pour les spectateurs mais un peu moins du coup pour les organisateurs. Le journal belge Het Nieuwsblad a donc réalisé un sondage auprès de 22 organisateurs d'épreuves en Belgique (Tour des Flandres, GP E3 Harelbeke et Gand-Wevelgem notamment) pour savoir s'il fallait faire payer à terme les gens pour assister aux courses.

Vidéo - Le Grand Départ du Tour 2018 payant pour les spectateurs ?

 

La "Zone de vérité" ou "Zone of Truth" du Nokere Koerse

En effet, avec certaines restrictions de budget et des sponsors parfois à la peine, cela pourrait apparaître comme une bonne solution pour faire rentrer de l'argent dans les caisses. Ce que souligne le sondage, c'est que les organisateurs des grandes courses (comme le Tour des Flandres) ne sont pas favorables à faire payer les fans étant donné que les sponsors sont importants, les subventions des collectivités et les droits télévisions également. Nick Nuyens, l’organisateur d’A travers le Hageland, n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat, dans les colonnes du Het Nieuwsblad, quotidien flamand: "Si je vais voir le match de football de mes enfants, je vais trouver normal de donner deux euros cinquante parce que je suis derrière la main-courante. Pourquoi n’en serait-il pas de même si je vais voir les stars mondiales du cyclisme ? Un changement majeur des mentalités serait nécessaire, a répondu Rob Discart, qui met sur pied le Bâloise Belgique Tour. Les gens sont tellement habitués à la gratuité."

 

En revanche, pour les plus petites courses, la question se pose, et ce serait donc une bonne solution pour ces organisateurs afin de trouver des fonds et rentrées pécuniaires supplémentaires. Aujourd'hui, seule la Nokere Koerse fait payer les spectateurs, 5 euros dans les 30 derniers kilomètres, ce que ces dit-organsiteurs appellent "Zone of Truth"

 

Le Tour de France bientôt payant pour les spectateurs au bord des routes ?

Bref, selon le sondage, six des organisateurs interrogés admettent avoir de grosses difficultés financières. Des courses comme La Méditerranéenne ou le Tour du Qatar ont déjà disparu à cause d'un manque de moyens. D'autres ont été raccourcies pour les mêmes raisons. La grande difficulté serait de faire accepter aux spectateurs de changer de mentalité, et comme le souligne Rob Discart de Golazo Sports (qui organise notamment l'Eneco Tour) : "La mentalité des fans doit changée, mais ils sont tellement habitués à ce que les courses soient gratuites." Reste maintenant à savoir ce qu'en pensent les organisateurs comme Amaury Sport Organisation pour le Tour de France, La Vuelta et de ces courses majeures UCI World Tour, ou encore RCS Sport pour le Giro d'Italia et les courses principales transalpines.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité