Dopage
Dopage - Nocentini : «Que dois-je faire pour prouver mon honnêteté ?» Photo : Sirotti

Dopage - Nocentini : «Que dois-je faire pour prouver mon honnêteté ?»

Suspendu quatre ans par le tribunal national antidopage italien pour des irrégularités au niveau de son passeport biologique détectées en 2018, Rinaldo Nocentini n'a pas tardé à réagir à cette annonce. À la retraite depuis la fin de la saison dernière, le coureur italien de 43 ans conteste cette sanction, qu'il trouve totalement injustifiée. Il s'en est ouvert auprès de Tuttobiciweb.

Vidéo - Rinaldo Nocentini se trouve dans une sale affaire !

 

"À 41 ans, pourquoi aurais-je dû recourir à des pratiques interdites ?

"Je me retrouve à me battre contre un fantôme. Il n'y a aucune preuve de ma mauvaise conduite. Je suis estomaqué. Que dois-je faire pour prouver mon honnêteté ? Même mon avocat Giuseppe Napoleone, qui a aidé de nombreux athlètes en deux décennies, n'a jamais rencontré une telle situation. C'est étrange et vraiment peu clair. J'ai demandé à faire revérifier tous les tests antidopage que j'ai subis en 21 ans de professionnalisme. Pour sanctionner une personne, il faut des faits concrets, pas des faits suspects", a expliqué le porteur du maillot jaune sur le Tour de France 2009.

"À 41 ans, pourquoi aurais-je dû recourir à des pratiques interdites ?", poursuit-il. "Ça ne fait pas partie de ma méthode de travail ou de mes valeurs. Au cours de ma carrière, j'ai subi toutes sortes de contrôles et rien n'a jamais été trouvé. Au cours des nombreuses années où j'ai évolué parmi les professionnels, il y a eu des affaires comme l'opération Puerto ou ceux impliquant le Dr Ferrari, et je n'ai jamais été inquiété. Être suspendu maintenant et si lourdement me semble quelque chose d'extraordinaire."

 

"J'irai aussi loin que possible pour prouver mon innocence"

L'ancien coureur de l'équipe AG2R La Mondiale (2007-2015) ne va donc pas se laisser traîner dans la boue sans réagir, remettant même en cause l'efficacité et la fiabilité du passeport biologique. "J'irai aussi loin que possible pour prouver mon innocence. Si les juridictions ultérieures n'apportent pas un résultat différent, je ferai appel devant le TAS (le Tribunal arbitral du sport, ndlr) [...] J'espère qu'à la fin, tout sera résolu pour le mieux mais en attendant, mon image est ternie. Je suis désolé non seulement pour moi, mais aussi pour les jeunes et les collègues toujours en activité. L'utilisation du passeport biologique est bien pour comprendre qui triche, mais cela ne peut suffire à faire des suppositions et à condamner un athlète sans preuves concrètes. Sinon, le sport est mort",  conclut Rinaldo Nocentini.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité