Cyclisme Féminin - La Course by le Tour de France
Cyclisme Féminin
Photos : Cyclism'Actu / Julie Dremière

Cyclisme Féminin - La Course by le Tour de France

 

Vidéo - Reines de Paris - La Course by Le Tour de France

"Le 27 juillet, La Course by le Tour de France. Retenez bien cette date et ce nom". Car oui, cette année, les femmes auront également l'honneur de parcourir les pavés des Champs-Elysées et auront leur propre course. Une avancée pour le cyclisme féminin, encore trop peu mis à l'honneur, les hommes ayant souvent la faveur des médias. Un pas en avant, qui, comme l'ont souligné les championnes présentes au salon des Arcades de l'Hôtel de Ville de Paris ce mardi, ne doit pas être le seul mais doit permettre à d'autres portes de s'ouvrir. Retour sur la présentation de cet événement inédit.
  
  

L'histoire de La Course

 

vD'où est sortie cette bonne idée ? Tout a débuté lorsque l'organisation "Le Tour entier", groupe de femmes cyclistes créé pour promouvoir "le changement, le développement et l'évolution du cyclisme féminin dans le monde", a adressé une demande à l'organisateur du Tour pour que les femmes aient elles aussi leur Grande Boucle. L'appel, entendu par les dirigeants, a débouché sur la création de la course dont nous parlons aujourd'hui et qui récompense "la motivation extrême et la forte conviction dont on fait preuve ses membres et fondatrices", que sont Marianne Vos, Emma Pooley, Chrissie Wellington et Kathryn Bertine.
 
Yann Le Moënner, Directeur Général d'Amaury Sport Irganisation (ASO), l'affirme : "Nous pouvons faire mieux en matière de sport féminin. Avec la vocation et l'ambition de promouvoir toutes les formes de cyclisme, le Tour de France ouvre cette année ses routes au peloton féminin. La création de cette course montre l'engagement d'ASO pour aider le cyclisme féminin à se développer. Mais ce n'est, je l'espère, qu'un début. Nous avons la volonté de continuer ensuite à développer et à construire le sport féminin. D'ailleurs, un projet concernant la Vuelta est à l'étude".
  
  

La médiatisation

 

vPour la première fois, les femmes vont avoir les projecteurs vraiment braqués sur elles. Car "les médias joueront le jeu, assure Jean-François Martins, adjoint à la mairie de Paris et en charge des sports et du tourisme. Il ne faut pas croire, le sport féminin se porte bien même s'il y a encore beaucoup d'efforts à faire, notamment en termes de médiatisation. Il faut donner l'envie aux gens de regarder du sport féminin et Paris a l'envie de promouvoir ce cyclisme féminin". Et Yann Le Moënner complètera en soulignant que "Nous offrons la plus belle avenue du monde et un vrai éclairage médiatique à ces championnes".

Ces dernières bénéficieront donc de la même production que celle accordée aux hommes. Avec pas moins de 150 pays retransmettant le Tour de France, dont une centaine en direct, nul doute que les spectateurs seront nombreux à regarder la course.

 

Le parcours

 
Une présentation d'équipes à 11h30 pour un départ de la Place de la Concorde à 12h45, 13 tours de circuit, 90 kilomètres et à chaque tour, un sprint avec classement à la fin, voilà ce qui attend les 20 équipes de 6 participantes. Sur le podium, on retrouvera donc celle qui l'aura emporté, mais également la lauréate du classement sprint et celle du classement jeune. Et pour couronner le tout, les rôles seront inversés et ce seront des hommes qui remettront les bouquets aux femmes.
  
  
v
  
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Julie DREMIÈRE, à Paris

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?



















Partenaires

Publicité
Publicité